Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Le troisième jour est consacré à la visite de Brouage , joli petit village fortifié de Charente Maritime et véritable voyage dans le temps

La Place Forte de Brouage

A l’époque gallo-romaine, le site de Brouage se trouvait quelques mètres en-dessous du niveau de la mer, en plein cœur du golfe de Saintonge. Au fil du temps, le golfe s’est comblé, la mer s’est retirée et les hommes ont peu à peu façonné ce paysage marécageux jusqu’à en faire au Moyen-Âge le grenier à sel du royaume de France, et même de toute l’Europe du nord. En 1555, Jacques de Pons, seigneur de la châtellenie de Hiers, ordonne la construction de Jacopolis sur Brouage sur un dépôt de pierres de lest, afin de faciliter le commerce du sel. Théâtre d’un conflit incessant entre catholiques et protestants, cette place de commerce se transforme bientôt en une place forte réputée imprenable. En 1578, elle est annexée au domaine royal. Cette année-là, Jacopolis devient Brouage.

La ville va connaître son plein essor à partir de 1627, lorsque le Cardinal de Richelieu en devient gouverneur.

Tout au long des XVI° et XVII° siècles, elle va accueillir bon nombre de personnes illustres, telles que le Cardinal de Richelieu, Marie Mancini ou le roi Louis XIV. Elle verra naître le fondateur de la ville de Québec, Samuel Champlain.

De nombreux édifices témoignent encore de cette glorieuse époque : les forges, la Halle aux vivres, les ports souterrains, les poudrières, l’église, etc.

De nos jours, les claires ostréicoles ont remplacé les marais salants autour des fortifications et, à l’intérieur du village, les échoppes des marchands ont laissé place aux boutiques et aux ateliers d’art.(net)

Escapade à Brouage
Escapade à Brouage

On laisse les voitures sur le parking à l'extérieur des remparts, près du bastion nord et on pénètre dans la citadelle par la Porte Royale, percée dans le bastion Nord.
La Porte Royale donnait autrefois accès aux quais. Ce havre côté nord est maintenant réduit à un chenal.

Avant de monter sur les remparts ou de flâner dans les rues nous jetons un coup d’œil sur une des très belles salles du bâtiment des Forges Royales, adossées au bastion Nord, à l'extrémité de la Rue de Québec,( rue principale)

Escapade à Brouage
Escapade à Brouage

Un petit clic et nous entamons Le Chemin de Ronde des Remparts de Brouage

Les remparts de Brouage, bâtis de 1630 à 1640, exemple type des fortifications du début du 17ème siècle, annonciatrices des fortifications de Vauban.

On peut faire tout le chemin de ronde sur un chemin herbeux ,plat et facile.

L'escalier de Marie Mancini

L'escalier est le point de départ pour la promenade sur le haut des remparts. Un panneau nous indique que c'était l'escalier emprunté par Marie Mancini pour aller rêver sur les remparts.
Brouage est en effet également célèbre par le séjour en 1659, de Marie Mancini, nièce de Mazarin, aimée par Louis XIV et éloignée par le Cardinal pour raison d’Etat,( la volonté de marier le roi avec l’infante d’Espagne Marie-Thérèse). Elle choisit "le Château de Brouage, lieu dénué de divertissement" pour y oublier son dépit.(net)

Une construction impressionnante

400 mètres de côté, 7 bastions, 19 échauguettes,
7 courtines d'une hauteur moyenne de 11 mètres.

Tout ceci donne beaucoup d'allure à l'ensemble!!!.

Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage

Par l'ouverture d'une échauguette,on aperçoit le marais à perte de vue. On imagine la vue sur la mer du guetteur du 17ème siècle!
On mesure la distance parcourue entre le grand port de mer du 17ème siècle et la situation actuelle de la citadelle perdue dans le marais entre terre et mer.
Les remparts dominent les marais d'une bonne dizaine de mètres avec courtine, bastion, courtine, bastion,...

Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage

Le grand port de mer de Louis XIV

Sa proximité avec l'Océan et le Havre de Brouage (une rivière) qui passe au pied de cette place forte donnèrent rapidement à ce lieu, une destination de Port de commerce.

Un port qui fut rapidement l'un des plus actifs de France, notamment avec des échanges portant que le sel, produit en abondance par les sauniers dans les marais locaux.

Au XVIIe siècle, Brouage fut transformé en place forte afin de créer une position catholique proche de La Rochelle, aux mains des protestants.

Sébastien le Prestre (dit Vauban) travailla également sur cette enceinte.

Dans la dernière partie du 17ème siècle, le port commence à s’envaser, La mer se retirant inexorablement et c’est le long déclin de la cité. Rochefort lui ravit son rôle militaire.

Brouage devient en effet le grand port de mer de Louis XIV. La ville a compté jusqu'à 4 000 habitants..(net)

Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage

Le parcours du chemin de ronde offre de belles vues sur les marais, la mer et l'île d'Oléron. Il permet de découvrir la géométrie de la ville à l'intérieur de ses remparts et les principaux bâtiments, l'église Saint-Pierre, la poudrière Saint-Luc(bâtiment très élégant avec un toit de tuiles.)

, la poudrière de la Brèche (1692 Vauban.)Un panneau nous explique que 40 000 livres de poudre, soit 20 tonnes y étaient entreposées dans de petits tonneaux posés sur des cadres de bois.)

la Halle aux vivres On nous dit qu'elle pouvait contenir 720 barriques au rez de chaussée et 300 tonnes de blé au 1er étage! Elle abrite une exposition du Centre Européen d'Architecture Militaire.)

Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage

En arrivant au bastion Richelieu, on est surpris de voir une petite construction en bois avec un toit conique. Il s'agit de l'entrée de La Glacière. On nous dit qu'elle permettait d'améliorer l'ordinaire en offrant aux invités de marque, entremets et sorbets.

De ce promontoire, une agréable vue sur les marais avoisinants, certains cours d'eau prenant de surprenantes couleurs s’offre à nous … le marais de Brouage est formé d’un ensemble de canaux se déployant au milieu des prés salés. Véritable paradis des hérons, cigognes, aigrettes, et d’une centaine d’autres espèces d’oiseaux, le marais a conservé à peu de choses près son aspect hérité de l’exploitation salicole, qui a définitivement disparu depuis les années 1950

Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage

Nous rentrons de nouveau dans la ville pour aller visiter L'église Saint-Pierre de Brouage Sobriété et austérité de l'extérieur, beaucoup à découvrir et à apprendre à l'intérieur.

L'église Saint-Pierre a été ouverte au culte en 1608, année de la fondation de Québec. Elle est antérieure à la construction des remparts. Cette église est dédiée à Saint-Pierre et Saint-Paul, dont les deux statues sont disposées de part et d’autre de l’autel.

L’église de Brouage est un immense édifice car au moment de sa construction, Brouage comptait au moins 4000 habitants civils

Son architecture est caractérisée par la sobriété militaire de l’époque. Les trois nefs sont séparées par des piliers cylindriques, et si les deux nefs latérales laissent encore voir la charpente, la nef centrale est couverte par une voûte de bois en forme de coque de bateau retournée Le sol de l’église est couvert de nombreuses dalles funéraires qui datent du XVII° siècle

L’église de Brouage est encore aujourd’hui un lieu de culte, mais elle est également le Mémorial des origines de la Nouvelle-France. Une exposition intitulée “Il était une foi… en Nouvelle-France” retrace l’établissement des premières colonies de peuplement et les premières tentatives d’évangélisation de ce territoire alors méconnu.

Dans l’église de Brouage, sept vitraux témoignent des liens privilégiés d’amitié qui unissent la France et le Canada. En effet, en fondant en 1608 la ville de Québec, premier établissement permanent français dans la vallée du Saint-Laurent, Samuel Champlain, natif de Brouage, ancrait la présence française en Amérique du Nord, sous le nom de Nouvelle-France(net)

Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage

Champlain part de Honfleur en 1603 sur le navire La Bonne Renommée, pour un premier voyage d’exploration et cinq ans après, en 1608, il établit un poste de traite des fourrures à Québec. C'est l'origine de la ville de Québec

Québec est prise par les Anglais en 1629. Champlain revient en exil à Brouage et prie dans l’église pour revoir Québec. Son vœu est exaucé, Québec est reconquise en 1632. Champlain regagne Québec où il décède le 25 décembre 1635.
La relation entre le Québec et Brouage ne s’est pas arrêtée au 17ème siècle. Aujourd’hui, le Canada est toujours aussi présent à Brouage.
La rue principale s’appelle la Rue de Québec.

L’église Saint-Pierre, antérieure aux fortifications de la cité, a été restaurée avec des dons de la ville de Québec

Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage
Escapade à Brouage

Un des vitraux rappelle la fondation de Québec. Un autre a été offert par le Nouveau-Brunswick. Il représente le petit poste de l'île Sainte-Croix, fondé en 1604 et dessiné par Samuel de Champlain.
Un autre encore évoque la fondation de Brouage en 1555.

Escapade à Brouage
Escapade à Brouage

La visite de l’exposition terminée nous nous acheminons vers le restaurant

Escapade à Brouage
Escapade à Brouage

Certaines profitent d’un temps libre pour flâner ou bien pour faire des achats dans ces petites boutiques installées dans de petites habitations typiques de la région

Nous regagnons le parking et direction Carbon blanc …

Nous tenons à remercier Colette ,Alex et Michèle pour ces trois jours agréables, bien organisés et qui surtout ont su garder le moral malgré un temps de chien et quelques petits soucis de santé

Escapade à Brouage
Escapade à Brouage

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog