Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Un village au passé industriel florissant

L’architecture surprenante de certaines maisons de bourg et la configuration du paysage rappellent le passé industriel de ce village lié à l’exploitation du lignite entre 1933 et 1963 pour faire tourner une centrale électrique thermique. A sa fermeture, près de la moitié de la population émigrera laissant un village quasi désert.

La commune est située dans les Landes de Gascogne, dans la Haute-Lande-Girondine, à l'extrême ouest du l'arrondissement de Langon et en limite du département des Landes.

Pendant la fin du XIXe siècle, la commune s'ouvre, d'une certaine façon, davantage vers l'extérieur, matériellement par les nouveaux moyens de transport et intellectuellement par l'école puis par les moyens de communication. Hostens continue ainsi le changement de mode de vie amorcé au début de ce siècle par les plantations de pins et le développement du gemmage.

L'exploitation de ce bois permet la création de petites industries : scieries, distillerie de résine. Le chemin de fer apparaît à Hostens en 1880 et dès lors prend de l'importance dans la vie du bourg. La décision d'implantation du télégraphe remonte à 1891. L'électrification, quant à elle, est décidée en février 1927 mais le premier éclairage public attendra 1935.

Des travaux d'aménagement, avec apport de sable blanc et plantations, permettent de transformer le lac de Lamothe en une plage ouverte à la baignade au début des années 1970. Le lac du Bousquey constitue une réserve pour la pêche et l'ornithologie. Des aires de pique-nique sont ouvertes en divers emplacements pour faciliter l'accueil des familles qui viennent nombreuses passer le dimanche à Hostens à la belle saison. Cet ensemble touristique est complété par des sentiers de randonnée pédestre, cavalière et VTT ainsi que par la piste cyclable Mios-Bazas construite sur l'emprise de l'ancienne voie ferrée. (net)

Dans son état actuel, le village date essentiellement de la deuxième moitié du XIXe avec quelques maisons de maître et des habitations plus simples

Une maison bourgeoise bâtie dans un parc au centre du village pour le Dr Pirinski, un médecin originaire de Bulgarie, est une reproduction exacte d’un château bulgare avec échauguette, donjon et encorbellements

       

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

Nous voici sur le Domaine de loisirs d’Hostens: de nombreux parkings , une base nautique sur le lac de Lamothe avec points buvette et restauration à proximité, différents circuits balisés accessibles aux randonneurs et vététistes …

Direction le lac de Lamothe

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

… où pédalos et bateaux  colorés, rangés en bon ordre attendent le début de la saison estivale

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

De nombreux  sentiers conduisent dans les lagunes,et ne mènent nulle part quand s'ajoutent des passerelles interdites aux promeneurs !

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

Tout au long de notre parcours des panneaux permettent de se situer

HOSTENS
HOSTENS

…Un peu   plus loin, nous pouvons voir voir une lagune

Les lagunes du Gât Mort

Ce site doit son nom au petit ruisseau qui le traverse, dont l’origine gasconne gua, le gué, indiquerait l’endroit où le courant est le plus faible (mort). Cet espace naturel sensible, propriété du Conseil général de la Gironde, veille à préserver les paysages proches de ceux qui constituaient la lande aux siècles passés. Les lagunes sont des dépressions qui datent de l'ère glacière et où la nappe phréatique affleure. Elle possèdent des richesses écologiques insoupçonnées. Leur utilisation est très ancienne comme le prouvent des photos de félix Arnaudin. Elles étaient utilisées comme lieu de pêche de baignade...(net)

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

Les lacs d'Hostens

A Hostens, à 60 km au sud-est de Bordeaux, au cœur de la forêt des Landes Girondines, le Domaine Départemental Gérard Lagors est un Espace Naturel Sensible de 600 hectares, qui s’articule autour de 5 lacs.(net) 

 

Parmi ces lacs, celui de Lamothe a été aménagé de deux plages de sable fin, la baignade y est surveillée chaque jour pendant l’été. Farniente au soleil, sports, découvertes, le Domaine est un lieu de villégiature privilégié pour les vacanciers . 

Idéal pour la promenade, il est serpenté de sentiers de randonnées pédestres, équestres et VTT ; c’est également un véritable vivier d’activités de plein air … 

Exploitation du lignite

Les lacs d’Hostens se sont créé sur un ancien site d’exploitation de lignite, une sorte de charbon.

 

En 1928, la Société Générale des pétroles de France, découvre le gisement de lignite d’Hostens. Dans le début des années 1930, la société Minela qui exploitait des concessions de lignite en galerie à Laluque (région d'Arjuzanx) retient le site d'Hostens comme plus avantageux, la profondeur des couches de ce combustible permettant une exploitation à ciel ouvert. Une centrale électrique est implantée à Hostens pour tirer parti de ce gisement.

 

Après la guerre de 39-45, la centrale et la mine, nationalisées en 1947, passent sous contrôle de l'EDF( à cette époque Hostens fournit 3% de la consommation française en électricité !) .En 1958, à l’époque de la pleine expansion, 300 hommes environ travaillent sur ces gisements. Le front d’extraction peut atteindre 1 200 mètres de long sur 25 mètres de large. L'activité ralentit progressivement à partir de 1960 pour cesser complètement début 1966. Une conséquence de cette perte d'activité a été la diminution de la population de la commune : elle passe de 1 269 habitants lors du recensement de 1954 à 728 habitants lors de celui de 1968 et atteint 755 habitants en 2000. Le départ définitif d'EDF en 1967 laisse un grand nombre de logements inutilisés autour du site de la centrale et des lacs correspondants aux anciens lieux d'extraction. Le Département de la Gironde décide alors d’acquérir ce site et entreprend son aménagement en parc de détente et de loisirs, les remontées de la nappe phréatique ayant transformé les excavations en lacs. (net)

 

affleurement de lignite
affleurement de lignite
affleurement de lignite
affleurement de lignite
affleurement de lignite
affleurement de lignite

affleurement de lignite


Nous poursuivons le contour du lac de Lamothe

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

Avant d'arriver à un autre lac Nous traversons une forêt d’épicéas …avec de beaux sequoias

Le sequoia grand conifère présent il y a 5 millions d'années avec le cyprès chauve, le genévrier, le chêne, le hêtre...il formait avec d'autres arbres, le charbon fossile (lignite) qui a  été extrait du sol

Si le sol présente des bosses un peu partout c'est à cause des premières couches de terre qui ont été retirées avant de trouver le lignite; ces couches ont été déversées en ligne à l'aide de wagons et forment aujourd'hui les pistes de vélo tout terrain (net)

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

De nouveau nous longeons un des plus grand lac du domaine et toujours des vues magnifiques !

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

Une randonnée placée sous un soleil estival donnant de jolis effets sur les eaux des lacs

Commenter cet article

Angeline 25/04/2017 22:27

j'aime me promener ici. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog.

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog