Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Aujourd'hui nous passerons la journée au bord de l'eau ; le matin après avoir garé nos voitures sur le parking du stade nous prenons la direction du canal Cette balade nous permet de découvrir le Canal des Étangs en longeant ses rives. Creusé et aménagé au milieu du XIXème siècle, ce canal est le déversoir des étangs du Médoc. Il débouche dans le Bassin d’Arcachon au niveau des Prés-Salés d’Arès-Lège. L’existence d’une continuité des milieux naturels de la mer à la forêt (vasières, prés salés, ourlet dunaire, dune boisée, forêt) confèrent à ce site une valeur exceptionnelle sur le Bassin d’Arcachon

Nous voici donc au milieu de ces prés salés et très vite nous sommes happés par Le caractère sauvage de ce site qui tranche avec le littoral plus ou moins urbanisé

Arrivés au port ostréicole d'Arès nous poursuivons jusqu' à la conche de Saint Brice lieu de notre pique nique situé en bordure de plage 

Le retour s'effectuera en empruntant la piste cyclable

Lège
Lège
Lège
Lège

Creusé au milieu du 19ème siècle, le canal des étangs relie entre eux les lacs et étangs du littoral girondin avant de venir se jeter dans le Bassin d'Arcachon.
Avant son percement, la région était soumise à de fréquentes inondations, en raison notamment de la présence en sous-sol d'une épaisse couche d'alios, sorte de grès particulièrement imperméable.
Il relie l'étang d'Hourtin et Carcans à celui de Lacanau (partie nord) et ce dernier au bassin d'Arcachon (partie sud appelée aussi "Canal du Porge")
Les raisons de sa construction : drainer les terrains marécageux et établir une petite navigation entre les étangs et le bassin d'Arcachon.

 

Lège
Lège
Lège
Lège
Lège

Le Canal est à la fois naturel et artificiel

Naturel, il existe un dénivelé de 15 mètres entre, au nord, l'étang de Carcans-Hourtin et au sud, le Bassin d'Arcachon. Pour rejoindre le point le plus bas, l'eau s'est frayée au fil des années un large fossé, notamment depuis l'étang de Langouarde au Porge, ce qui lui confère son aspect sinueux.

Artificiel aussi car en 1825 le ruisseau de Lège a été élargi, creusé, redressé et parfois même déplacé par le Baron d'Haussez alors Préfet de la Gironde(net)

 

 

Lège
Lège
Lège
Lège

La construction du canal a été longue et éprouvante. Elle a été réalisée en deux étapes :
d'Avril 1860 à mai 1864 : Le canal est construit du Porge à Lège
de Juin 1866 à octobre 1871 : Le canal de jonction des étangs est construit, c'est-à-dire du lac de Lacanau à celui Carcans-Hourtin en travaillant toujours du sud au nord pour l'écoulement des eaux.

Lège
Lège
Lège
Lège

Drainer, et donc "faire partir" l'eau, a un double avantage : rendre viable le territoire et permettre l'extension des plantations de pins.
La solution fut trouvée par Jules Chambrelent, qui avait remarqué que les arbres placés sur les buttes naturelles s'épanouissaient, ce qui signifiait que seul l'excédent d'eau au sol posait problème.

En amont le canal est alimenté en eau douce avant d'arriver au sud où l'eau devient salée. De par ce changement de milieu, l'écosystème se modifie. Le sel conditionne la présence ou l'absence de certaines espèces. Ainsi si en amont du pont de Bredouille, à Lège, on trouve sur les berges du canal des forêts, en aval ces dernières laissent place à une végétation de pré-salé.(net)
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège

La rando rejoint la route départementale 106. Là, un grand panneau indique que l’on entre dans la Réserve Naturelle des Prés Salés

Zone essentiellement naturelle et sauvage où les rares habitations sont quelques cabanes en bois construites par les ostréiculteurs et les chasseurs.

les Prés Salés est un site sauvage de 495 hectares situé au nord du Bassin d’Arcachon sur les communes d’Arès et de Lège-Cap Ferret.. Classé en réserve naturelle nationale depuis 1983 pour protéger la richesse floristique des plus grands prés salés d’Aquitaine, une partie des terrains est la propriété du Conservatoire du Littoral

Elle présente une continuité inédite de milieux naturels entre la dune boisée et la mer, dont 200 ha de prés salés.(net)

Les organisateurs choisissent de prendre la passerelle de bois qui enjambe le canal des étangs, pour cela ils font très attention aux horaires des marées car nous allons marcher à même les prés salés c'est-à-dire dans une zone inondable dès lors que la mer va commencer à monter. Sur un terrain sableux, quelquefois vaseux ou même carrément mouillé, il suffit de suivre les poteaux bien visibles peints d’une marque jaune ou bien flanqués avec le logo de la réserve

Parmi des champs de roseaux et de joncs, le sentier se fraye un chemin au milieu de fines rigoles que de petits filets d’eau empruntent à la marée montante.(net)

Nous voici arrivés à la passerelle Un beau point de vue sur l’ensemble du site nous attend

Après s’être enivré de l’atmosphère des lieux avec notamment en arrière plan la dune du Pyla, nous poursuivons notre balade

Tout le long du canal nous apercevons des amoncellements de sacs remplis de coquilles d’huîtres. Ces aménagements,( bien visibles du haut de la passerelle) sur les berges du canal servent à la pêche de la civelle ou pibale (nom local de l’alevin d’anguille).Ce sont les "pits"

Autrefois ces pits étaient consolidés en briques d’argile

Lège
Lège
Lège
Lège

Le sentier se faufile au milieu d’une dense végétation composée de haies de ronces ou de chèvrefeuilles, de prunelliers et d’aubépines aux fleurs blanches très odorantes et aux fruits rouges. Le bois de cet arbuste était utilisé occasionnellement pour la fabrication de robinet de tonneaux. 
 

De temps à autre, on enjambe une écluse témoignage du patrimoine économique passé de ce site . Elles font le lien entre le bassin et les plans d’eau des anciennes réserves à poissons construites au 19eme siècle.  D’ailleurs, si le niveau de l’eau est bas, vous pourrez sans doute observer des mulets, des petits bars et autres minuscules gambusies qui s’ébattent près de la surface.

Entourés de forêts, de pinèdes et de dunes boisées, rythmés par les saisons et le mouvement incessant des marées, alimentés en eau douce par le Canal des Etangs, les Prés salés sont constitués de micro habitats où se réfugie une faune exceptionnelle composée parfois d’espèces très rares et qui bénéficient de mesure de surveillance et de protection. Il y a également de nombreuses plantes insolites qui supportent des conditions écologiques très spéciales et notamment le recouvrement temporaire en eau de mer et la forte teneur du sel dans le sol. (net)

 

Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège

Voici le port ostréicole d’Arès avec des vues inhabituelles sur un bassin d’Arcachon qui s’étale devant nous avec croix des marins ,ostréiculteurs au travail, bateaux de pêche... un aspect presque encore originel ! (net)

Arrivé au port ostréicole, on jettera un œil à la femme océane avant de redescendre la darse en longeant les cabanes ostréicoles On aurait pu savourer des huîtres dans ce lieu typique du bassin d’Arcachon mais les gentils organisateurs ne nous en ont pas laissé le temps!

Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège

Selon les saisons, on observera diverses espèces d’oiseaux : canards, oies sauvages, limicoles, hérons, milans, passereaux, martins pêcheurs, cygnes tuberculés,  etc.…(net)

Le chemin est bordé de Tamaris , d’arbousiers.et parfois de petits chênes verts ou chênes liège . En raison de sa flottabilité et de sa qualité médiocre, le liège était autrefois utilisé non pas pour faire des bouchons, mais pour la confection de flotteurs de filets de pêche

Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège

 

Nous poursuivons notre balade en longeant la plage d'Arès  pour rejoindre LA CONCHE DE SAINT-BRICE où nous allons pique-niquer . Située en bordure de plage, on y trouve une agréable pinède avec des tables de pique-nique

Entre terre et mer, ce petit paradis de 97 hectares abrite une forêt de pins et trois plans d'eau successifs qui s'étendent jusqu'aux rives du Bassin d'Arcachon. En été, l'un d'eux devient un lieu de baignade apprécié qui, phénomène unique sur le Bassin, est indépendant des marées puisqu'il est toujours pourvu en eau.(net)

Une jolie balade qui nous aura permis de profiter au maximum de la sérénité et de la majesté des lieux !!!

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog