Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...

Nous nous rendons à Bourg.

Une agréable et pittoresque petite ville perchée sur les bords de la Dordogne… Nous découvrons la cité de Bourg et sa grande richesse patrimoniale et architecturale, ce qui lui vaut le classement en « Village ancien ».Autant d' attraits qui font tout son charme ! Le château de la citadelle, avec son musée hippomobile "Au temps des calèches", ses jardins à la française et sa terrasse surplombant la ville basse et le paysage alentour, la maison mauresque des XVIIIe et XIXe siècles, l'hôtel de la Jurade du XVIIIe coiffé d'un campanile, les halles et un immense lavoir bâtit en 1928 par l'architecte Robert, ou encore le port fluvial, sont autant d'éléments du patrimoine local à découvrir plus profondément lors d'une autre  balade.

Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...

Placée au confluent de la Dordogne et de la Garonne, Bourg sur Gironde a été un important centre commercial, et devient par la suite une ville fortifiée. A la fin du Vème siècle, elle est transformée en véritable forteresse lors des grandes invasions : au cours des quatre siècles suivants, cette région est ravagée successivement par les Francs Mérovingiens, les Gascons, les Sarrazins, les Francs Carlovingiens et les Normands.

 

Le village se dresse à une vingtaine de mètres au-dessus des eaux de la Dordogne. Entre ville haute et ville basse, plus de 500 marches relient les deux niveaux. Le village de Bourg abrite de nombreux trésors :

La citadelle de Bourg, dont l’emplacement a connu successivement la villa gallo-romaine des Ponti , un château médiéval, une citadelle aménagée à la fin du XVIe siècle et une chartreuse, appelée « Château de la Citadelle. Ses jardins à la française et sa terrasse surplombant la Dordogne, lui confèrent un caractère qui fait la fierté des Bourquais.

Découvrez également le lavoir couvert de 1828, le paisible port, la surprenante villa mauresque ou encore les nombreuses maisons du XVIIIème siècle construite avec les pierres du Bourgeais, ornées de mascarons ou de balcons en fer forgé.

Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...

Le Château de la Citadelle

 Le château de la Citadelle n’est plus vraiment un château aujourd’hui mais plutôt une très jolie chartreuse  Autrefois  château médiéval, puis  citadelle  aménagée à la fin du XVIème siècle et détruit en 1664… 

Le ” Château” connaît donc une vie sans histoire passant entre les mains de nobles familles et même d’un archevêque et ce jusqu’en 1940, mais à l’Occupation les Allemands le réquisitionnent. Ils incendieront le bâtiment lors de la Débâcle, en août 1944. La ville reconstruira la chartreuse en 1963 en ne conservant que les murs extérieurs. Ses jardins à la française et sa terrasse surplombant la Dordogne, lui confèrent un caractère qui fait la fierté des Bourquais” La terrasse offre une vue époustouflante sur l’estuaire de la Gironde 

La citadelle a tant marqué la population et l’histoire qu’aujourd’hui encore, et même après sa destruction en 1664, les Bourquais appellent « Château de la Citadelle », la chartreuse qui lui a succédée en 1723

Nous prenons des escaliers et descendons en direction du petit lac pour rejoindre la rivière

 

Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...

Corniche de la Gironde ou route des capitaines

Nous cheminons en bordure de la Dordogne en direction du village de Bayon ,traversons les vignobles des Cotes de Bourg en passant par les châteaux d’Eyquem et le magnifique château Tayac deux crus renommés des Côtes de Bourg. Un belvédère aménagé au niveau de château Eyquem avec panneau d'orientation offre une vue panoramique sur l'embouchure de la Gironde, le Bec d'Ambès,  l'Ile Verte et le Médoc.

Jalonnée de maisons en pierre - domaines d’anciens capitaines de marine -,  d'habitations troglodytiques joliment fleuries, de cabanes de pêcheurs - les fameux carrelets -et d'incroyables jardins où s’épanouissent lauriers roses, palmiers et bananiers, la route serpente en passant par : le Pain de Sucre, Bayon, Marmisson, Gauriac et Roque de Thau, de petits villages forts sympathiques, et offre de merveilleux  panoramas sur l’estuaire.

Ici nait la Gironde et commence l’estuaire le plus grand d’Europe avec ses 80 kms de long, à la rencontre des deux rivières la Garonne et la Dordogne.

Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...

Après le belvédère, nous reprenons la route  jusqu'à Bayon-sur-gironde. 

Bayon sur gironde est située sur la jolie route de la Corniche, itinéraire immanquable qui offre de nombreux points de vue sur la Gironde. C'est d'ailleurs devant Bayon sur gironde que naît l'estuaire créé par la réunification de la Dordogne et de la Garonne. Le point culturel le plus remarquable de ce paisible village est sans conteste son église riche d'une longue histoire. Ne ratez pas son clocher surmonté d'une vierge.

 

Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...
Un village ancien, une route charmante ...

Il est temps de redescendre vers Bourg

découvrir ses maisons du XVIIIème siècle, sa halle, longer les remparts et les rues étroites, la mairie ,  l'hôtel de la Jurade , des escaliers vertigineux   et découvrir d’autres panoramas.

Au bout de la rue du Tertre se trouve un point de vue magique sur les toits de Bourg…

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog