Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Patrick

Aujourd'hui départ pour une boucle de randonnée sur les communes du Haillan et St Médard à la decouverte d'espaces naturels et de patrimoines historiques  méconnus  dans le bois des Sources 

Le site des Sources

Cette zone  des Sources (bois du Dehes ,Jallepont , Bussac) fait partie de la coulée verte de la Jalle   Au sein d’un milieu presque entièrement urbanisé, cet espace singulier,  du fait de son isolement  et de la qualité des milieux naturels en présence est une zone refuge pour des espèces rares et protégées  Elle abrite plusieurs espèces animales dont une colonie de cistudes d’où le nom de l’association

Elle part du parking du stade de st Medard , remonte l'avenue pour rejoindre le parc des Jalless, via l'Arboretum  On profite de ces quelques mètres pour admirer le  moulin de Gajac

Le moulin de Gajac

Ici la Jalle offre un site idéal pour l’installation d’un moulin à eau. 

Construit en 1579 par le seigneur de Gajac, ce moulin est un élément important de l'économie locale. Il sera reconstruit au XVIII puis au XIXe

Le bâtiment à deux niveaux, coiffé d’un toit à longs pans, est composé du moulin et d’une habitation. Le système d’arcades est utilisé pour reposer l’édifice sur le lit de la rivière. 

Il se caractérise par 3 paires de meules (déjà mentionnées en 1776) ses vannes sont toujours manœuvrées afin de maintenir les niveaux de la jalle et de protéger les berges

La Jalle

Jalle signifie en gascon "cours d’eau "; ce terme est utilisé comme nom commun et intervient dans la dénomination de plusieurs rivières médoquines En particulier, la Jalle appelée aussi Jalle noire ,Jalle de st Medard et Jalle de Blanquefort est une rivière du sud du Médoc Elle prend sa source à st Jean d’Illac, irrigue Martignas et st Medard en jalles  pour alimenter les marais de Bruges avant de se jeter dans l’estuaire de la Gironde

le Haillan
le Haillan

 

La Jalle

a la particularité d’avoir plusieurs sources sur les communes de Saint-Jean d’Illac, Martignas-sur-Jalle et Salaunes pour se jeter dans la Garonne à hauteur des communes de Blanquefort et Bordeaux, après plus de 176 km et après avoir notamment traversé la commune de Saint-Médard-en-Jalles.

Grâce à ses nombreuses sources le territoire de St Médard alimente en eau potable près de 20%de la CUB C’est entre 1922et 1928 que la ville de Bordeaux s’approprie les lieux de l’ancien moulin du Thil pour y capter les sources et établir l’usine de potabilisation de Gamarade

Puisée jusqu’à 400m de profondeur l’eau y est filtrée et désinfectée avant d’être stockée dans un réservoir et distribuée sur le réseau de l’agglomération

C'est un espace fragile qu’il faut préserver de tout risque de pollution. C’est la raison pour laquelle il est classé « Zone de protection de sources » et que les parties les plus sensibles sont inaccessibles au public.

En effet, nous longerons sur une partie du parcours un grillage qui indique la proximité des zones protégées.(net)

On s'enfonce dans le bois des sources ;la rando longe ou traverse plusieurs zones ,comme la zone de captage des sources Thil Gamarde ou zone de chasse avec la présence de palombière mais aussi une magnifique clairière  !

le Haillan
le Haillan
le Haillan

Après avoir admiré le moulin on remonte les bords de Jalles, via l'Arboretum, 

Plus de 200 arbres y ont été plantés, prémices d’un arboretum privilégiant les espèces endémiques et qui sera, à terme, un site de sensibilisation et d’éducation à l’environnement et à la biodiversité. Un labyrinthe végétal est également aménagé par la Ville

Puis on traverse la piste cyclable Bordeaux-Lacanau avant de s'enfoncer dans le Bois des Sources

La ligne de chemin de fer Bordeaux - Lacanau - La première section, 48 km de Bordeaux à Lacanau-ville, voit le jour en 1885 et son prologement jusqu’à la station balnéaire sur l’océan sera mis en service en 1905. La liaison sera fermée en 1978, puis transformée en piste cyclable départementale, l’une des voies douces les plus empruntées de Gironde

le Haillan
le Haillan
le Haillan
le Haillan
le Haillan
le Haillan
le Haillan

Nous entrons dans un secteur naturel protégé à plusieurs titres

Un espace boisé à conserver de plus on circule également dans le périmètre rapproché des sources du Thil et de la Gamarde géré par la lyonnaise des eaux

Le Bois du Déhès s’étend sur 1,8 hectares. Véritable lieu de découverte, le site est une zone classée NATURA 2000, où les espèces naturelles patrimoniales recensées y sont préservées selon les directives européennes Habitats et Oiseaux. (des panneaux tout au long du circuit nous renseignent sur la faune et la flore de cet espace)

Si on poursuit le chemin du Moulinat vers le nord on atteint le moulin du Moulinat ( bel ouvrage caractéristique des moulins des Jalles) et la maison du meunier

Nous sommes au bord de la Jalle de Blanquefort, nous pénétrons au cœur de la nature du Parc des Jalles : on y découvre  cours d’eau,  pins maritimes,  chênes  ...et ………………...

Moulin de MOULINAT 

Adorable petit moulin de conte de fée qui enjambe un bras de jalle avec beaucoup de charme. Acheté au seigneur de Budos en 1363,  Moulinat était sous la ‘’directe’’ du Chapitre de Saint André de Bordeaux. Actuellement il appartient à la Communauté Urbaine de Bordeaux, et est équipé d’une pelle hydraulique servant à l’irrigation. Il est en très mauvais état, une restauration urgente s’impose pour éviter sa destruction . Près de ce lieu agréable, l’association Cistude Nature s’est installée dans un bâtiment datant des années trente. 

Ses 2 meules lui permettaient d'alimenter Bordeaux  en farine ; il était parmi les plus fameux moulins de la région

La maison du meunier située juste à côté du moulin elle ne fut construite qu 'en 1939 pour le confort du meunier qui initialement habitait au dessus du moulin(net)

le Haillan
le Haillan
le Haillan
le Haillan
le Haillan
le Haillan
le Haillan

Le Haut-perché

Le Haut-perché est installé dans une petite clairière au creux du Bois des Sources, dans le parc de Jalles. Ici, l’eau est omniprésente : la jalle coule paisiblement et les cavités souterraines regorgent d’eau potable.
Le refuge, tout en courbes et porté par un système d’arches, évoque la silhouette élancée des châteaux d’eau. Il est érigé au bord de la rivière et vient ajouter une note aérienne face aux deux anciennes bâtisses qui ont façonné ce lieu : le moulin à eau et la maison du meunier qui abrite aujourd’hui l’association
Cistude Nature.(
Cistude   petite tortue  répandue dans les marais  du nord de Bordeaux)
Accessible par une échelle japonaise et pensé comme un observatoire à visées multiples, il cadre, à travers ses fenêtres subtilement positionnées, des vues plongeantes sur la jalle, rasante vers l’horizon ou encore fuyantes vers le ciel…(net)

le repos du guerrier ...
le repos du guerrier ...
le repos du guerrier ...
le repos du guerrier ...
le repos du guerrier ...
le repos du guerrier ...

le repos du guerrier ...

Nous retraversons les Jalles

Ces Jalles  sont aussi à l’origine du destin industriel de la ville :Les moulins à poudre du Roy sont nés sous Louis XIV L’histoire remonte à 1661 quand Jehan Dupérier acheta un terrain à Henri de Montaigne pour y construire 4 moulins. Il y moulait non pas du blé mais des matériaux destinés à fabriquer la poudre à fusil  ; Mort dans l’explosion de ses moulins il n’en est pas moins à l’origine de la Poudrerie royale devenue Poudrerie des révolutionnaires puis société nationale des poudres et explosifs (SNPE) pour devenir aujourd’hui la société Herakles , la poudrerie est ainsi passée de la poudre à canon aux systèmes de propulsion de fusées et de missiles .Elle produit surtout des systèmes permettant le déploiement des airbags des véhicules et la mise en tension des ceintures de sécurité (net) 

le Haillan
le Haillan

Le retour s'effectue en empruntant la piste cyclable :

en chemin  on peut apercevoir  la fontaine pyramidale de Bussac puis on longe  les bois pour s'approcher du centre-ville  et du parking de Ball' en Jall', une aire de loisirs  aménagée qui comprend des terrains de sport, une rotonde accueillant divers événements , une esplanade de tir à l’arc, une aire de pratique des sports de sable

Cette aire traversée, nous retrouvons nos véhicules

Petite histoire du Thil

Le Thil parcourt 12 kilomètres pour venir alimenter en eau 14 % de la population de l’agglomération. Son plus beau site vient d’être dégagé et mis en valeur et l’image qui se présente aujourd’hui est celle du « pont-canal » long de 76 mètres, qui est la partie visible d’un ouvrage de 12 kilomètres, mis en service en août 1857. Hormis ce point de franchissement de la jalle, le Thil circule sur tout le parcours dans une conduite souterraine. L’ouvrage apporte l’eau de la source, située à Saint-Médard-en-Jalles, à Bordeaux. Un réservoir de 13 000 m³ constitue, au terminus, la station Paulin.

Ainsi, 14 % de l’eau nécessaire à l’agglomération bordelaise provient de la source du Thil, à raison de 44 000 m3 qui circulent chaque jour sur l’aqueduc, traversant les communes de Saint-Médard, Le Taillan, Le Haillan, Eysines, Bruges, Le Bouscat et Bordeaux.

L’acheminement se fait de manière naturelle, avec une déclivité constante de 11 centimètres par mètre.

Sangsues dissuasives

Ce qui coule de source aujourd’hui ne fut pas une affaire simple au milieu du XIXe siècle : plusieurs propriétaires s’opposèrent à l’acquisition de leurs terrains pour l’aménagement de l’ouvrage. Les adversaires les plus farouches furent les frères Albert et Pascal Tenet, propriétaires du domaine du Thil et de son moulin, qui créèrent un marais… à sangsues pour retarder les travaux (qui commencèrent en 1854), puis la mise en exploitation du site.

 

 

 

*******************************************************************

Les données de la randonnée

La carte de la randonnée : 10,2Km

La carte de la randonnée : 10,2Km

Téléchargez le fichier GPS

Même avec ses 10 Km, c'est une randonnée facile et peu fatigante

Même avec ses 10 Km, c'est une randonnée facile et peu fatigante

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog