Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Patrick

 

Randonnée sans difficulté au travers des vignes ; Au départ de cette balade, nous admirerons l'église de Moulis,  et le château Pey Berland. Ensuite, nous découvrirons les vignes de châteaux renommés de l'appellation Moulis : châteaux Clarke et Anthonic. Puis, la curieuse croix de Guitignan L'Après midi nous passerons près de la Jalle de Tiquetorte où se situe le Moulin de Tiquetorte mais avant  , nous ferons un tour dans le parc du château Chasse Spleen, son centre d'art contemporain et partirons en direction du village d'Arcins

 

Moulis
Moulis

Moulis : Terre d’histoire et de légende sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle  avec ses 600 hectares de vignes  et sa création en 1938 de l’AOC Moulis en Médoc qui constitue la plus confidentielle et la plus ancienne des appellations viticoles du Médoc. A Moulis, le développement du vignoble est attesté dès le moyen âge. On sait que la vigne y fut établie au 13ème siècle par les propriétaires féodaux et par une communauté religieuse dont l'église romane atteste l'existence et l'importance.

Le nom de Moulis aurait pour origine le nombre important de moulins à vent ou à eau (Molinis en latin) qui parsemaient, jadis, son territoire.

  L’Eglise de Moulis conserve le souvenir du pèlerinage . La base de l’ornementation des arcatures est constituée par des coquilles St Jacques stylisées. Le « Damier de Jaca », balise routière indiscutable de chemin, est présente à l’intérieur, comme à l’extérieur du monument. Source : mairie de Moulis en Médoc

Moulis
Moulis
Moulis

Nous partons depuis l'école de Moulis, contournons le lavoir pour nous diriger vers l'église st Saturnin Mais avant de rejoindre la petite place  nous  découvrons le château Pey Berland

Le Château PEY BERLAN

Datant du XVIIe siècle, la demeure initiale était habitée par l'archiprêtre et ses vicaires jusqu'à la révolution. Acquis pendant la Révolution par  Mathieu Biston, négociant en vins,cette grande maison prendra le nom de château Biston. De cette maison  ne subsistent que les murs : la toiture a été surélevée, les ardoises ont remplacé les tuiles et deux ailes ont été rajoutées. Bien que rebaptisé PEY BERLAN, du nom du célèbre archevêque de Bordeaux, Moulis à peu de lien avec l'achevêque Avansannais de naissance!

C’est aujourd’hui un hôtel de luxe et le petit vignoble d’un hectare produit un vin de garde qui porte le nom de Pey Berland.(net)

 

Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis

Nous passons à côté de l'église St Saturnin joyau de la commune

Elle est construite sur les ruines de bâtiments Gallo-Romains, et sur le cimetière du haut Moyen-âge qui entourait l’église du Vème siècle

Au XIVème siècle peuvent être attribués l’ogive de la porte, le bénitier extérieur et le remplacement de la coupole par un clocher donjon.

VISITE DE L’ÉGLISE

  • Bénitier extérieur et ogive de la porte : L’ogive a remplacé une arcade en plein cintre et un bénitier a été placé très haut au-dessus du sol, ceci à en croire un érudit, pour permettre à un puissant de pénétrer dans l’église à cheval tout en se signant à l’entrée. On pense évidemment que ce puissant n’est autre que le Prince Noir.
  • Ferrure de la porte : Les ferrures qui maintiennent la porte en cœur de chêne, sont médiévales. Si au cours des siècles, le bois a été remplacé, les ferrures ont été conservées.
  • Le chœur : C’ est la partie la plus remarquable du monument, le plus beau de Gironde aux dires de certains spécialistes du siècle dernier. L’éminent architecte, Violet Le Duc lui-même en aurait pris des croquis.

 

Dans ce décor luxuriant, il n’existe aucun motif franchement chrétien, par contre existeraient des signes ésotériques accessibles aux initiés, maîtres et compagnons, ce qui n’est pas étonnant dans un monument situé le long du chemin de Saint Jacques de Compostelle.

 

Extérieur de l’église : Outre le portail dont la base est romane et l’étage gothique, seule l’abside est décorée.

Une croix celtique est placée sur chacune des extrémités des bras du transept. Ces croix pourraient paraît-il représenter la signature des bâtisseurs : Les compagnons de Maître Jacques.

 

LE PELERINAGE DE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE 

Le guide du pèlerin, écrit au milieu du XII ème siècle par le moine poitevin Aimeri Picaud, nous apprend que les pèlerins qui suivaient la voie de Tours ( la plus importante puisqu’elle était empruntée par la plupart les pèlerins du Nord de l’Europe), une fois rendus à Blaye, traversaient « la mer » avant de se rendre à Bordeaux. Débarqués dans le secteur de Lamarque, ils suivaient l’antique Caussade . En arrivant devant l’église de Moulis ils apercevaient à l’extérieur du transept nord la balise constituée par le « damier de Jacca» qui leur indiquait qu’ils étaient sur la bonne route. (net)

Moulis
Moulis
Moulis

Nous quittons le bourg de Moulis pour emprunter un chemin qui longe les vignes et le parc du Chateau ClarkE Le domaine de Château Clarke puise ses origines au XIIe siècle où les moines cisterciens de l’abbaye de Vertheuil implantèrent les premières vignes. Puis d’héritages successifs en vente, cette propriété fut achetée en 1973 par le Baron Edmond de Rothschild. À cette date le vignoble à l’abandon fut redessiné, puis fut totalement reconstitué entre 1974 et 1978 pour atteindre une surface viticole de 54 hectares.

Moulis
Moulis
Moulis

Un peu plus loin encore nous croisons  les vignes du  Château Anthonic puis nous atteignons le calvaire de Guitignan

Historique :

Le vignoble du château Anthonic, est l’un des plus anciens de la commune. Le château jouit d’une situation privilégiée . Propriété ancienne de la famille Hugon sous le nom de Puy-Minjon, il prend  en 1922, celui de château Anthonic. En 1977, la propriété est rachetée par la famille Cordonnier qui a conservé le nom et changé tout le reste. 

L’étiquette remonte à 1922 et représente deux aigles se disputant une grappe de raisin, symbole – qui sait ? – de la lutte entre la propriété et le négoce …(net)

Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis

 

 

Après  avoir traversé le petit hameau de Médrac nous filons tout droit vers les vignes du château  Maucaillou

A l’intersection de la grande route, nous tournons à droite,traversons le chemin de fer et prenons la première route sur notre droite, « route de la Gare », nous sommes au ...

Château Maucaillou

Historique :

En 1871, J. PETIT-LAROCHE, négociant en vins, sous la dénomination « Société des Entrepôts de Moulis », fait construire de vastes chais. En 1929, Roger et André DOURTHE firent l’acquisition de ce vaste ensemble de bâtiments. Le domaine ne possédait à cette époque qu’un hectare et demi de vignes.
Le château MAUCAILLOU doit son nom à la dénomination cadastrale du terrain sur lequel il a été bâti en 1875. Son vignoble fait partie du plus ancien terroir du Médoc. On en retrouve des traces dans divers titres de propriété aux XVème et XVIème siècles.
L’audace relative du pari architectural du château, la surabondance du décor qui veut évoquer à la fois la Renaissance, le milieu et la fin du XIIIème siècle, font de cette construction un excellent exemple de l’architecture éclectique qui fleurit en Médoc, à la fin du XIXème siècle.
Les terroirs viticoles qui portent le vignoble du château MAUCAILLOU sont constitués de belles croupes d’alluvions quaternaires, à l’origine des Grands Crus du Médoc.(net)

Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis

Nous revenons sur nos pas,retraversons le chemin de fer et reprenons  sur notre gauche le « chemin de la Tonnellerie ». A la fin du chemin nous arrivons aux bureaux du

Château Poujeaux .

Connu dès le XVIe siècle sous le nom  de La Salle de Poujeaux, le Château Poujeaux était alors une dépendance du Château Latour.

Nous voici sur la route principale « avenue de la Gironde »; longeons les chais du château Lestage Darquier  pour terminer sur la place de Grand Poujeaux

Direction château Chasse Spleen ,  avec passage devant un autre château ! le Château Branas

 

Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis

Face au château nous prenons le premier chemin de terre qui longe les vignes 

Devant nous le château Gressier Grand Poujeaux que nous contournons  par la gauche pour suivre le chemin en direction du château Chasse-Spleen . A l’intersection de la route, nous tournons  à droite pour passer devant l’entrée du château Chasse-Spleen.

Chasse Spleen

Histoire du domaine et origine du nom

Les terres sur lesquelles s’étend Chasse Spleen aujourd’hui sont plantées de vignes depuis plus de 400 ans.  En 1560 un sieur Gressier y faisait du vin, et pendant 2 siècles, c’est sous ce nom que le vin figure dans les rares écrits.

Au XVIIIe siècle, la propriété appartient au sieur Gressier qui commence par bâtir les communs puis une chartreuse vingt ans plus tard,  au lieu-dit Grand Poujeaux.

En 1820, le domaine se scinde en deux,pour résoudre un problème d’héritage : d’un côté, Grand Poujeaux Gressier et de l’autre, Grand Poujeaux Castaing, propriété de Lucrèce Castaing 

En 1863, Rosa Ferrière, propriétaire de Grand Poujeaux Castaing, veut distinguer son vin de son frère jumeau . Elle le baptisera Chasse-Spleen.

Certains attribuent ce nom magique au fruit de discussions vers 1860, entre Rosa Ferriere, la maîtresse des lieux, et son voisin, Odilon Redon, peintre symboliste réputé. Il a, en effet, illustré les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire

D’autres au poète britannique Lord Byron, grand amateur de vin, qui lors de sa visite du domaine en 1821, dit : « Ce vin n’a pas son pareil pour chasser les idées noires ».

Longtemps propriétaire, les Gressier le vendent en 1912, à une famille de négociants allemands qui en fit une marque connue en Europe du Nord. La guerre les dépossède et une famille de forestiers landais l’achète. Ils le maintiennent à un niveau de qualité et de technologie que lui permettent les revenus de l’industrie florissante du bois.  En 1976, Chasse-Spleen est vendu à Jacques Merlaut, négociant réputé.

En 2000, une de ses petites filles en hérite de la charge : Céline Villars.

En 2003, le Château Chasse-Spleen acquiert le Château Gressier Grand Poujeaux. (net)

 

Visite du parc et du centre d'art contemporain

Moulis
Moulis

Il est temps de se diriger vers le village d'Arcins où nous prendrons notre repas ; mais avant, un petit crochet en direction du clocher très particulier pour la région de l'église d'Arcins

Si sa construction date du 19ème siècle, Notre-Dame d’Arcins possède une histoire plus longue encore et fortement imprégnée des templiers qui en firent bâtir le premier ouvrage en 1300.(net)

Ils seront également à l’origine de l’un des premiers vignobles du Haut-Médoc au château d’Arcins. La commune d’Arcins elle-même fut une ancienne commanderie de l’ordre de Malte, les Hospitaliers comme on les nomme également (on estime même qu’ils furent à l’origine de la création de la paroisse).

L’ancienne église templière et hospitalière a été démolie en 1820. et l’église actuelle de style néo classique construite à partir de 1838  sous Louis-Philippe. On peut observer son élégant clocher qui se dresse fièrement dans le ciel médocain.

 

Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis

Le Château d’Arcins

ce château est typique de l'époque de l'essor du vignoble dans la région.

Le château d’Arcins possède l’un des premiers vignobles du Haut-Médoc, cultivé au XIIIe siècle par la commanderie des Templiers.

C’est en 1971 que la famille Castel se porte acquéreur de ce domaine à reconstruire. Car tout est à faire. Au vignoble comme au chai. C’est l’occasion d’une grande première qui fera des émules chez les plus prestigieux confrères : la réalisation, dans les années 80 du premier chai de vinification de forme circulaire. 

Ce grand vignoble,  dispose d’un magnifique château restauré entièrement par les propriétaires actuels.  

 

Sur la route menant au restaurant nous pourrons admirer un autre château patrimoine du village d'Arcins : le

Château Arnaud : bâtisse bourgeoise édifiée au XVIIe siècle par maître Jacques Arnaud, procureur à la cour du parlement de Bordeaux

Ancien prieuré d’Arcins, Château Arnauld fut une étape importante sur la route des pèlerins se rendant à Compostelle. ( Les pèlerins qui débarquaient à Soulac, arrivaient de Bretagne ou de Normandie, mais ils étaient aussi Anglais, Hollandais ou Allemands.)

Le Médoc devient peu avant l’An Mil, une étape importante du pèlerinage et pour étancher la soif des jacquets, les moines et seigneurs plantèrent de vigne les alentours de leurs sanctuaires et châteaux. La Commanderie de Saint-Jean-de-Jérusalem d’Arcins avait alors autorité sur toute la région.  Puis pendant les trois siècles d’alliance entre l’Angleterre et la Guyenne, de 1154 à 1453, la production de vin prit un essor considérable. 

Il faudra patienter plusieurs siècles, pour qu’une nouvelle  « fureur de planter » s’empare cette fois-ci de la noblesse d’épée et de robe ainsi que de la haute bourgeoisie bordelaise, après le retour de la flotte anglaise à Bordeaux. Le magistrat bordelais, Pierre-Jacques Arnauld  achète au 17ème siècle , le Prieuré d’Arcins qui devient le  » cru Arnauld » avant d’être rebaptisé Château Arnauld.

Dans le giron de la Famille Theil , le château est ensuite cédé au groupe Allianz ( 2007).(net)

 

 

Moulis
Moulis

Après le repas nous reprenons la direction de Moulis Les vignes laissent la place à la forêt et aux terres agricoles Nous apercevrons un troupeau de jolies vaches highlands !

Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis
Moulis

L'après midi nous cheminerons le long de la Jalle de Tiquetorte  pour atteindre le Moulin de Tiquetorte

 

Le moulin de Tiquetorte

Sur les bords de la Jalle de Moulis en Médoc, se situe le moulin de Tiquetorte. Cet ancien moulin à eau possède toujours sa meule.

Tiquetorte est la déformation de « Artiguetorte ». déjà au XVIIe siècle, les registres paroissiaux utilisèrent indifféremment Tiquetorte ou Artiguetorte pour nommer le moulin. Artigue en langue d’oc désigne les zones de défrichement médiévales et « torte »   signifie tordue.

Le moulin est construit sur une partie canalisée de la Jalle, l’ancien lit n’assurant plus que l’évacuation du trop-plein.

Le moulin lui-même, ainsi que la partie basse de la maison d’habitation, sont de haute époque, au plus tard du XVIe siècle. Des meurtrières permettent au meunier de décocher quelques flèches pour éloigner les rôdeurs.

Le moulin tourne pour la dernière fois pendant l’Occupation, pour moudre clandestinement le grain. C’est dans le « gur », trou formé par la chute d’eau que tous les enfants du pays viennent alors, en cachette bien souvent, pour apprendre à nager.

Le moulin de Tiquetorte qui appartient au moment de la Révolution à M. de Blangy, Lieutenant Général, est confisqué comme bien national puis acquis par la famille Lestage, qui le possède encore aujourd’hui.(net)


 

Moulis
Moulis

Après quelques mètres sur la départementale nous bifurquons à droite sur un chemin en terre blanche  qui nous ramène au bourg de Moulis et sa mairie

 

****************************************************************************************

Les données de la randonnée

La carte de la randonnée et l'indice de difficulté IBP
La carte de la randonnée et l'indice de difficulté IBP

La carte de la randonnée et l'indice de difficulté IBP

Téléchargez le fichier GPX de cette randonnée

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog