Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
carbon-blanc.rando

Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!

Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!

Non loin de la RN 10, à Touvérac, il existe un endroit bien à l'abri des pins où les étangs se confondent avec le ciel.Un vrai petit paradis !avec pour récompense  : trois étangs qui s'étalent en contrebas. Un tableau en bleu lagon, bleu ciel et vert d'eau.

Nous sommes dans les  carrières de kaolin, exploitées au siècle dernier par la société AGS de Clérac, en Charente-Maritime (net)

Après avoir garé à Baignes nous passons devant le moulin de l'abbaye et continuons parmi les pins en direction de la commune de Trouvérac

Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!

Le site des carrières de Touvérac est la propriété de la société d’extraction et de transformation du kaolin AGS de Clérac. Depuis l’arrêt de l’exploitation il y a une vingtaine d’années, la nature reprend peu à peu ses droits et le Conservatoire Régional des Espaces Naturels de Poitou-Charentes (CREN)est aujourd’hui en charge de la gestion des lieux.

L’activité industrielle d’extraction de l’argile a laissé bien des traces dans le paysage en le parsemant d’une multitude de trous à ciel ouvert. Ces anciens puits d’extraction, remplis par l’eau de pluie se sont transformés en lacs au fil des années. Nous pénétrons ainsi dans un site protégé, refuge de biodiversité et véritable sanctuaire pour une multitude d’espèces animales et végétales.

Les carrières de Touvérac,avec près de quarante hectares présentent un intérêt paysager et écologique unique.

Composé de quatre étangs aux couleurs étonnantes, traversé de petits ruisseaux ou parsemé de landes et d’ajoncs, le site se découvre au gré de petits chemins alternant ombre et lumière.

Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!

.Un sentier de découverte du site  permet de faire deux boucles autour des quatre anciennes carrières et ainsi de nous imprégner des différentes ambiances paysagères que nous sont offertes. Une fois notre pique nique terminé nous décidons de partir à la découverte de  l’étang de la Charbonnière   (sentier de 45 minutes ), tandis que la matinée était consacrée au  circuit du "Terrier des Renards", qui nous a amené aux  trois autres lacs réputés pour la couleur de leurs eaux.Chaque étang ayant sa propre couleur allant du vert d’eau au bleu turquoise, en passant par le vert émeraude et évoluant avec le temps (net)

Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!

L’extraction a créé de véritables falaises au-dessus des étangs très profonds (entre 30 et 50 mètres), ces lacs sur fond de savonnette gluante ne sont pas propices à la baignade, interdite par arrêté municipal. La nature pâteuse et mouvante du sol rendrait celle-ci trop dangereuse et tout sauvetage impossible.

Lorsque les pentes sont plus faibles, les sols particulièrement clairs et nus semblent griffés : les eaux ruisselantes ayant inscrit de très nombreuses ravines. 

Qu’importe, la beauté du lieu se prête parfaitement à la contemplation , à la méditation et à maintes autres activités respectueuses de cet environnement fragile comme la marche à pied ou le VTT.

Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!

C’est une forme particulière d’argile blanche, le kaolin, qui était en profondeur sur Touvérac  : son extraction a donné lieu aux quatre étangs . D’une grande pureté minéralogique et d’une blancheur intense, le kaolin est utilisé en mélange dans une grande gamme de produits, dont la céramique.

Les kaolins sont des argiles blanches (La couleur blanche du minéral est due à la forte teneur en aluminium. Il en contient plus de 20% et cette particularité lui donne un grand pouvoir cicatrisant. ), friables et réfractaires, composées principalement de kaolinite, soit des silicates d’aluminium.

Découverts à l’origine en Chine au Xème siècle , ils sont à la base de la fabrication de la porcelaine, mais sont aussi utilisés dans l'industrie du papier, la médecine et la cosmétique.

Le kaolin : Elle doit cette appellation par le fait qu’elle a été extraite pour la première fois dans une carrière en Chine, à Kao Ling.(net)

Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!
Une parenthèse idyllique insoupçonnée !!!!!!!

La  ballade, nous amène à la découvre de trois étangs aux couleurs différentes passant du vert d’eau au bleu lagon.

Pour cela  nous suivons le petit sentier frayé au milieu des roseaux et des hautes herbes jusqu’à un premier lac qui offre un panorama étourdissant Imaginez des terres blanches sculptées par le ruissèlement des eaux, contrastant avec un bleu turquoise aussi intense qu’un lagon des Caraïbes .C’est l’émerveillement, le dépaysement total ! 

Nous profitons d'une vue splendide sur le lac et ses eaux limpides,d’une pureté remarquable, caractéristiques d’un milieu très jeune En effet une fois la belle terre blanche emportée , les trous sont restés à ciel ouvert et la pluie en a fait des réserves collinaires.L'acidité freine le développement de toute vie aquatique. N'ayant pas de vie, aucune matière en suspension ne peut absorber la lumière et. explique les beaux reflets turquoises des étendues d'eau La lumière est donc réfléchie.

Quant aux paysages, ils sont somptueux et très divers:Le petit sentier  traverse  au fil de la promenade tantôt des espaces boisés parsemés de fougères, de champignons et de lichens, tantôt des zones de landes constituées d’arbustes, d’arbrisseaux, de bruyères, d’ajoncs, de roseaux et de genêts. (net)

 

Nous sommes enchantées par la beauté des lieux, une vraie bouffée d’oxygène dans un décor verdoyant.!

 

 

 

 

 

 

 

.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article