Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Le plan d'eau de la Blanche

 

Arrivés sur le parking ,nous attendons Alex qui lui attendait à  une autre entrée...


DSC07546

 

Image4.jpg

Image1

 

Marche autour du lac sous la houlette de Françoise et Odette qui donnent ,par leur bonne humeur,le sentiment d'être déjà en vacances !!!

Quelques enfants s'exercent à la pratique de la voile


DSC07543.JPG

 

DSC07544.JPG


DSC07545.JPG


puis nous partons en direction de Saint Denis où nous pouvons apercevoir la chapelle et plus au fond le château

Château Saint-Denis: Peut-être ancienne maison noble, non mentionnée comme telle sur la carte de Belleyme. Sans doute construite au XVIIe siècle pour la famille Pineau, selon un plan en U (modifié). Propriété de l'acteur Louis Jouvet, vers 1930

 

DSC07542

 

autres-villes-ambares-et-lagrave-france-1159862627-1230568.jpg


Quelques autres photos prises lors de la rando du mardi 8 juin; cette rando  de déroulant également sur Ambarès

Un joli château à l'état d'abandon !

8.jpg

 

0366.jpg


Des vignes sur la limite des communes  de Bassens- Ambarès

 

DSC07672.JPG

divers-0368.jpg

 

_0369.jpg

 

On attend quoi?

 

DSC07674.JPG

 

Sur le chemin du retour nous passerons près du lavoir communal :

Le lavoir de la Gorp, un exemple rare de lavoir conservé et restauré

 

0370.jpg

autres-villes-ambares-et-lagrave-france-1358510489-1226544.jpg

 

Situé rue de Bassens, cet édifice construit en 1893, en charpente de plan allongé en rez-de-chaussée abrite le bassin.

Autrefois, le ruisseau comme on l’appelait était un lieu de rencontre où les ménagères se retrouvaient volontiers pour y passer en revue les nouvelles de la commune. Lors de la veillée du 28 septembre 1996, Madame Serveto, conteuse d’un soir entourée d’autres témoins du passé ambarésien avouait utiliser le lavoir et profiter de son eau propre et claire depuis 1938. « Et je ne suis pas la seule personne à La Gorp », ajoutait-elle.

 

autres-villes-ambares-et-lagrave-france-1222301536-1226546.jpg

 

A la croisée des chemins !

 

_0371.jpg

 

Et tout au long de la balade nous suivrons un petit ruisseau ,qui, tantôt canalisé ,tantôt libre et sauvage ,nous conduira sur le chemin du retour


 L’Estey du Guâ

  A cheval sur 13 communes, l’Estey du Guâ est géré depuis plus de 35 ans par le Syndicat intercommunal du Guâ qui oeuvre pour la sécurité des populations dans le cadre d’une véritable politique de développement durable. (Voir aussi la page Associations).

Image5.jpg

 

Un peu d’histoire…

Claude Guédon, président du Syndicat du Guâ se rappelle que dans les années 60-70, les enfants utilisaient parfois le lavoir de La Gorp, dit aussi le ruisseau comme une piscine se faisant vigoureusement réprimander par les lavandières. Existait alors, un autre terrain de jeu, inépuisable, « es-merveille La Gorpéenne » selon Michel Couleau. A quelques dizaines de mètres en amont, le déversoir de l’Estey, sa cascade, sa petite plage faisaient la joie estivale des petits et des grands.

Image6.jpg

 

« Avant et pendant la guerre, le dimanche matin, le train déversait des centaines de Bordelais qui se répandaient sur les berges pour traquer le goujon ou bien montaient au trou des Blandats où il y avait du poisson ; on y a fait de belles prises ».

En semaine, les rives de l’Estey revenaient alors aux enfants qui, les jeudis après-midi, ont pu accumuler de fameux souvenirs. Avec sa digue de 5 mètres de large et 2 mètres de haut, le déversoir représentait à coup sûr le meilleur endroit pour la baignade, non pas sans dangers. (d’après les Chroniques de la Mémoire, n°4, décembre) 1996.

 

Image7.jpg

 

En suivant le Guâ...

 

_0372.jpg

 

_0373.jpg

 

Un chemin à peine tracé !

Des herbes si hautes que les plus petits d'entre nous disparaissent !

Où  sommes nous? dansun coin reculé  d'Afrique ou d'Asie ?

Non! tout simmpement sur la commune d 'AMBARES

 

_0374.jpg

 

DSC07675.JPG

 

DSC07677.JPG

 

 

DSC07676.JPG

 

 

 

Nous devons rebrousser chemin ,ce dernier devenant de plus en plus invisible !

Enfin ayant retrouvé le cap ,nous repartons d'un bon pied vers Carbon blanc

 

_0375.jpg

 

en faisant une petite halte pour apprécier les cerises de Maryse !

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog