Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Le Cap Ferret

 

Le dernier village de la Presqu'île de Lège-Cap Ferret est sans doute aussi le plus connu et le plus fréquenté. Cerné par la forêt, les dunes et les plages, le Cap Ferret dessine une frontière fragile entre le Bassin d'Arcachon et l'Océan Atlantique.

 

 

Côté Bassin, le "Ferret" offre le visage d'une station balnéaire moderne et animée. Dominé par son phare haut de 52 mètres et par son sémaphore, il abrite également un très beau village de pêcheurs protégé par l'étonnante anse naturelle que forme le "Mimbeau".

 

Puis vient le bout du monde, "la Pointe", l'extrémité sableuse et mouvante de la Presqu'île, régulièrement bousculée par les assauts de l'Océan, et devant laquelle s'engouffrent chaque jour dans le Bassin plus de 350 millions de mètres cubes d'eau.

 

La Pointe

Lieu de rencontre entre l'Océan Atlantique et le Bassin d'Arcachon, la Pointe du Cap Ferret voit chaque jour s'affronter des forces dont la puissance défie l'imagination.

Pour cette raison, les 170 hectares de dunes qui forment la Pointe sont aujourd'hui la propriété du Conservatoire du Littoral et des Rivages Lacustres. Ils font ainsi l'objet d'une protection et d'une surveillance constante.

Reste le site, exceptionnel par sa beauté et ses allures de petit bout du monde

 

Le phare

Construit en 1839, le phare du Cap Ferret fut détruit en 1944, sous l'occupation. Il fut reconstruit à partir de 1946 et inauguré le 7 août 1949. Doté d'un système optique de plus d'une tonne reposant sur un bain de mercure, son feu de couleur rouge est visible jusqu'à 50 kilomètres en mer. Haut de 52 mètres, il faut gravir 258 marches pour en atteindre le sommet, mais l'effort est largement récompensé par les superbes panoramas offerts sur le Bassin d'Arcachon.

 

Les "44 hectares"

Située légèrement en retrait de la Pointe, cette zone jadis inaccessible et constamment menacée d'ensablement fut vendue aux enchères par l'Etat au début du siècle.

Malgré sa détestable réputation, l'endroit commença à être aménagé par ses premiers propriétaires, qui y construisirent des routes, un tramway forestier et quelques maisons.

Aujourd'hui transfigurée, la zone des "44 hectares" est devenue l'une des plus prisée de la Presqu'île, et de nombreuses villas de grand standing y sont implantées.

 

Le Mimbeau

Cette étonnante digue de sable, que certains croient parfois artificielle, s'est en réalité formée en même temps que la Presqu'île.

D'une largeur d'environ 30 mètres, et s'étendant sur près de 800 mètres, le Mimbeau offre une magnifique protection naturelle au village ostréicole du Cap Ferret.

 

Le Village ostréicole

Bien que la vocation balnéaire du Cap Ferret n'ait cessé de se renforcer au cours de ces dernières années, le village a conservé un petit pôle ostréicole très actif. C'est d'ailleurs à cet endroit que vinrent s'installer ses premiers habitants, des pêcheurs venus de La Teste et de Gujan-Mestras, qui peu après la construction du phare trouvèrent le lieu idéal, notamment en raison de la présence du Mimbeau qui offrait une magnifique protection naturelle.

 

Situé rue de la Conche, sur le front de mer, le village ostréicole du Cap Ferret abrite aujourd'hui plusieurs maisons de pêcheurs dont la décoration soignée et les nombreuses touches de couleurs vives font souvent l'admiration des promeneurs

 

Bélisaire

Ce quartier commerçant qui s'étire le long du front de mer a emprunté le surnom de l'un des premiers entrepreneurs à avoir cru au développement touristique de l'extrémité de la Presqu'île. Barthélemy Daney, dit "Bélisaire", y construisît à la fin du 19ème siècle un hôtel-restaurant dont le succès fut immédiat. Riche de cette réussite, il finança en partie la construction d'un débarcadère et celle d'un tramway forestier qui reliait son établissement à l'Océan.

Aujourd'hui, le quartier Bélisaire est l'un des plus animés et des plus fréquentés du Cap Ferret, et de nombreux restaurants jalonnent la longue promenade piétonne qui longe le Bassin d'Arcachon et les parcs à huîtres.

Le débarcadère est également très prisé par les promeneurs et les pêcheurs à ligne, et constitue toujours le point de départ des nombreuses navettes assurant les liaisons maritimes avec la ville d'Arcachon.

 

Les plages

Ceinturé par une succession de plages, le Cap Ferret offre un large choix à tous les amateurs de baignade et de farniente sur le sable.

- Côté Bassin, la plage des Américains (près du débarcadère) et celle du Mimbeau comptent certainement parmi les plus agréables.

- Les plages de la Pointe restent également très fréquentées et appréciées, notamment en raison du panorama et de la vue offerte sur la Dune du Pilat. Attention cependant aux courants, qui peuvent ici se montrer rapidement très violents.

- Enfin, côté Océan, de nombreux accès aux plages ont également été aménagés le long de l'avenue de Bordeaux.(info net)

 

 

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog