Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Image1

  Église Saint Pierre, romane: Eglise édifiée au 12e siècle. L'édifice fut sans doute incendié au cours des guerres de Religion (traces sur les murs sud de la nef). Restauration au cours du 17e siècle. Au 19e siècle, l'église est fortement remaniée.

Image2

 

Image3

Dans les vignes au petit matin... 

Image4

  Quiétude  des lieux ...

Image5

   Château de la Grave

Le Domaine:

Un authentique château du XVIe siècle restauré au début XIXe dans le style Louis XIII.qu'il a conservé jusqu'à nos jours

Un vignoble de 45 ha tout en coteaux au coeur de l'Appellation "COTES DE BOURG" .

Image6

  Charme d'une demeure seigneuriale flanquée de tour et tourelles surplombant les coteaux qui l'entourent.

Image7

 

Image8

  D'anciens moulins à vent dominent les vignes sur ces coteaux qui nous offrent des points de vue remarquables sur l'Estuaire , sur le pont d'Aquitaine , sur les villages voisins

Image9

  Au loin  quelques vieux moulins veillent sur  la Gironde

Image10

Entrée du château Tayac : Un des premiers vignobles plantés par les gallo-romains.

Image11

  Château Tayac: Face au confluent de la Dordogne et de la Garonne, le Château Tayac jouit d'un panorama inégalé sur l'estuaire de la Gironde

Pour l’anecdote, il faut savoir qu’en 1356, un valeureux chevalier, Edouard de Woodstock, connu sous le nom de « Prince Noir », annexe Bourg et transforme les maisons nobles en châteaux fortifiés, dont Tayac. Un vestige demeure : la tour de Guet. Les propriétaires actuels ont fort logiquement repris le chevalier comme emblème.

 Image12

  Majesté des fleuves...

Image13

Au pied des remparts de Bourg

Parc de l'Esconge

Au pied des remparts de la ville, ce parc avec sa pièce d’eau et ses espaces verts, son aire de jeux pour les enfants est une merveilleuse halte.

Toute l’année, en longeant les remparts récemment rénovés, il est possible de contourner l’imposant Château de la Citadelle avant de remonter dans le centre du village ancien par les différentes portes de ville.

 

PORTE DE L’ESCONGE : XIIème siècle ; remaniée au XIXème siècle

La porte de l’Esconge est située sur le décumanus romain. Elle doit son nom à la proximité de la maison noble de la famille Conges. Elle est parfois appelée "Porte de la retraite" ou bien "Porte des Espagnols". Il s’agit  vraisemblablement d’une des zones de la ville les plus anciennes. Incluse dans les remparts du XIIIème siècle, elle fut probablement murée puis ouverte à plusieurs reprises. Cet ensemble fut restauré pour le plus grand plaisir des amoureux des couchers de soleil.

Image14

Dans les rues de Bourg sur Gironde 

PORTE DE LA MER : XIIIème siècle

La Porte de la Mer, appelée également “ Porte de la Fontaine ” ou “ Porte Bataillère ” est la seule porte de la ville subsistant de l’enceinte fortifiée de Bourg. Ses soeurs jumelles, la Porte de Blaye au nord de la ville et la Porte St - André à l’est, ont été emportées par les aménagements de voirie du XIXème siècle. En 1902, une plaque en marbre portant une inscription en lettres rouges y fut apposée en mémoire de différents faits d'arme et en l'honneur des différents rois ayant visité la ville.

Image15

EGLISE SAINT GERONCE : XIXème siècle

Architecte : LABBE

Vers 1850, l’architecte diocésain Labbé se voit confier la réalisation d’une nouvelle église sous le vocable de Saint Géronce. Les conditions difficiles rencontrées à la construction font que le chevet de l’église contrairement à la tradition est dirigé plein sud. A l’intérieur, se trouve un orgue datant de 1861. En 1990, les paroissiens bénévoles aidés des élus locaux, le restaurent assurant ainsi sa sauvegarde. Malheureusement, il reste aujourd’hui, l’unique survivant des ornements d’origine.

 

Quelques moments de détente ...

Image16

 

Le lavoir :1828

Il est construit en pierre du Bourgeais et se présente sous forme de deux grands bassins.

A l’origine, le vieux lavoir se situait à côté de la Fontaine. Ce dernier n’étant pas en bon état, et sa surface étant réduite, un nouveau lavoir fut édifié en 1828. La date est inscrite sur l’édifice. Ce lieu était particulièrement vivant et les lavandières y discutaient beaucoup. Toutes les informations concernant Bourg et ses habitants transitaient par le lavoir municipal. Les langues s’y déliaient si bien que les hommes pour se moquer de ces dames donnèrent au lavoir un surnom bien particulier...

Image17

  Effets de chapeaux ...

Château du Bousquet

Perché sur un promontoire dominant le vignoble, le château du Bousquet arbore fièrement sa superbe demeure de pierre flanquée d’un magnifique colombier. Cette remarquable propriété qui fut acquise en 1960 par la famille Castel, affiche avec orgueil un passé déjà glorieux. En effet, dès le xviie siècle, les vins que l’on y produisait s’étaient distingués en se classant parmi les trois premiers crus du vignobles de «Bourges ».

Image18

 

Image19-bis.png

Passage devant le Château Lamothe à Lansac

 Un bref historique :

Au milieu du XIXème siècle le propriétaire du Château Lamothe, Pierre Charpentier, négociant en vins à Bordeaux, donna un essor particulier aux vins du Château Lamothe en les exportant aux Etats-Unis

 

Image20

pour prendre la direction du Moulin du Grand Puy

Au sommet de la colline (69 m d’altitude) du Grand Puy se dressent les vestiges de deux anciens moulins, dont un a fait l'objet d'une restauration récente. La vue est magnifique sur les côteaux de vignes et sur l'estuaire.

Image22

Le moulin du Grand Puy à Lansa a aujourd’hui fière allure et produit à nouveau de la farine.

Il appartient à la commune de Lansac comme les terrains alentours depuis 1996. Il est difficile de dater la 1ère mise en marche du moulin, mais l'année 1820 est indiquée sur une pierre de gond, quelques archives laissent penser que le moulin est peut-être un peu plus ancien.

 La tour a été restaurée à l'identique des moulins de la région enduite à la chaux avec du sable de carrière de couleur naturelle avec incrustation de petits cailloux.

Image23

Sa maison du meunier a également fait peau neuve depuis juin 2010 et accueille de temps en temps des expositions temporaires.

Image24

Il est l'heure de rentrer ;nous descendons la forte pente qui part du moulin  (heureusement nous n'avons pas eu à la monter !) et qui nous conduit jusqu'à l'église du village de Lansac

Image25

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog