Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Aujourd'hui , départ pour le Médoc et plus précisément à Moulis où nous avons rendez vous à l'église de Saint Saturnin

 Le village de Moulis est situé dans le Médoc sur une hauteur (poujeau) surplombant  la jalle de Tiquetorte, un affluent de la Gironde.

 

Histoire de la commune

Déjà à l'époque Antique, marquée par la polyculture sous forme de latifundia (grandes propriétés), la vigne était cultivée à Moulis puisque trois établissements gallo-romains y ont été reconnus. C'est de cette époque que date le fameux cépage biturica

Durant le Moyen Âge, le Médoc est le grenier de Bordeaux. La présence de nombreux moulins, pour moudre le grain, l'atteste. C'est du terme de "Moulin" que Moulis tire son nom . Les vignobles existants appartenaient à des propriétaires féodaux et à la communauté religieuse dont l'église romane atteste l'importance.

Au XIVe et XVe siècles en Haut Médoc, la vigne était implantée dans les territoires de l'intérieur plutôt qu'en bordure de l'estuaire

Le vignoble se développe rapidement au XVIIIe siècle. La qualité du terroir ne laisse pas insensible les négociants bordelais qui ont fait leur fortune dans le commerce des îles. Ils investissent à Moulis.

 

La Révolution française portera un rude coup au vignoble, mais il se relèvera vite pour atteindre son apogée à la fin du XIXe siècle avec une superficie de 1 500 hectares, avant de subir les ravages du phylloxera.

 

  Essentiellement viticole, la commune de Moulis-en-Médoc produit des vins de grande réputation, à travers différents châteaux, et offre un patrimoine architectural et archéologique important.

.

L’église Saint Saturnin de Moulis-en-Médoc

 Image1

 

Histoire et Architecture

L’église Sanctus Saturninus de Moliis, citée en 1268 dans les Recognitiones feodorum in Aquitania, actes administratifs du roi d’Angleterre et duc d’Aquitaine, est dédiée à Saturnin, évêque de Toulouse, qui subit le martyre vers 250.

 

L’édifice appartient en majorité à l’époque romane : construit en moyen appareil de qualité, il est composite et présente en plan comme en élévations de nombreuses irrégularités qui témoignent de plusieurs campagnes de construction.

 

l’église Saint Saturnin de Moulis-en-Médoc

l'extérieur de l'église

L’église saint Saturnin, véritable joyau de l’art roman, s’élève sur un site paleo-chrétien

 

Image2

 

Elle a vu modifier son clocher à l’époque gothique ; la tourelle ronde de croisée, aménagée pour la défense, comporte une chambre forte et renferme l’escalier en hélice qui conduit au clocher.

L’extérieur de l’église

La porte à cintre ogival s’ouvre sous plusieurs arcs demi-circulaires en retrait.

Un bénitier a été placé très haut au-dessus du sol, ceci à en croire un érudit, pour permettre à un puissant de pénétrer dans l’église à cheval tout en se signant à l’entrée.

 

Image3-bis.png

 

Elle est ornée de pentures médiévales du XIIème.

 La tour a été rajoutée plus tard, certainement à l’époque de la guerre de Cent Ans, pour servir de poste de défense ou de surveillance. Le sommet est crénelé avec en dessous de longues et étroites fenêtres géminées. Elle abrite aujourd’hui la cloche.

Image40

Chacun attend le top départ

Image7

Image6

 

le Château Pey Berland

Ce château a été reconstruit au XVIIIème siècle sur les bases d’une propriété plus ancienne occupée au XVème siècle par Monseigneur Pey Berland, archevêque de Bordeaux.

Aujourd'hui , c'est à la fois un hôtel et une petite propriété viticole

Image8

 

Image9

 

En passant dans les rangs de vigne du château Clarke qui puise ses origines au XIIe Bien plus tard, le chevalier irlandais Tobie Clarke acheta cette terre qui acquit définitivement son nom en 1818 Puis d'héritages en vente cette propriété fut achetée en 1973 par le baron Edmond de Rothschild


Image51bis.png 

Après avoir traversé Médrac aux jolies maisons de pierre , puis traversé la voie ferrée, nous voici arrivés au musée de la vigne et du vin 

Image11bis.png

 

le Vinoscope du Médoc

 Ce musée propose aux visiteurs un inventaire très complet et pédagogique

des métiers de la vigne et du vin.

Image13

 

le Château Maucaillou

La famille PETIT-LAROCHE, négociant en vins au 19ème siècle dont le siège était situé à Bordeaux, a fait construire en 1871, les Caves et Entrepôts de Moulis, au centre géographique du Haut-Médoc, à côté de la gare de Moulis, pour y exercer leur métier. Ces vastes chais pour l’époque abritaient une cuverie de 180.000 litres, 9.000 barriques et 300.000 bouteilles.

Elle avait choisi la proximité immédiate de la gare parce que les attelages n’avaient que quelques pas à faire pour charger leurs vins dans des trains en partance pour toute l’Europe.

 

En 1875, J. Petit-Laroche se marie, et offre à sa femme en cadeau de mariage, la construction d’une belle demeure bourgeoise en face de ses caves médocaines : le Château actuel.

 

C’est un étrange et audacieux mélange architectural qui semble marier plusieurs styles, à l’image du vin du Médoc qui est issu de l’assemblage de plusieurs cépages. La surabondance du décor, qui veut évoquer à la fois la Renaissance, le milieu et la fin du XVIIème siècle, font de cette construction un excellent exemple de l’architecture éclectique qui fleurit en Médoc à la fin du XIXème.

 

 

Image15

 

« MAUCAILLOU » signifie « mauvais cailloux », au sens où l’entendaient les agriculteurs du moyen âge, car ce genre de parcelles de terre graveleuse était impropre à toute culture céréalière, principale source de survie à l’époque. Par la suite, on s’est rendu compte que ces croupes de graves constituaient un terroir de prédilection pour les vignobles de haute expression.

Image16

  Ce taureau aurait il un lien avec la fin tragique de Saint Saturnin?

Premier évêque de Toulouse, Saint Saturnin (Saturninus) était né à Patras, en Grèce, avait évangélisé plusieurs contrées d'Orient avant de passer en Gaule avec saint Martial, pour évangéliser la Provence et le Languedoc. Il jeta son baluchon à Toulouse, où il réunit un bon nombre de fidèles.

L'épisode de sa mort est resté célèbre, il se passait en l'an 250 : A cette époque Décius (Dèce) régnait sur l'empire romain et persécuta les chrétiens. Saturnin fut accusé de rendre muet par sa présence dans le voisinage, l'oracle du temple païen, dédié à Jupiter, qui se trouvait à l’emplacement de l’actuelle place Esquirol. Attaché par les pieds à la queue d'un taureau furieux, Saint Saturnin aurait été jeté sur les marches du Capitole, contre lesquelles l'évêque eut la tête fracassée. Il fut ensuite traîné le long du cardo romain (la rue Saint-Rome) jusqu'à la rue du Taur (taureau), son corps aurait été lâché à l’endroit de l’actuelle église du Taur  C’est là que le corps aurait été enterré en cachette.

 

Image17-bis.png

  Casse croûte pour les uns , attente du prochain train pour les autres ...

Image18

Au lieu dit "Grand Poujeaux"où la densité en châteaux est ici assez étonnante nous remarquons

Image19

 

au loin un étrange clocher: Le dôme panoramique de l'église de Lamarque

Avec sa robe de plomb aux teintes gris perle, sa croix en fer forgé ciselée de motifs floraux et ses quatre larges œils-de-bœuf ouverts sur l’estuaire et le Médoc, le nouveau dôme du clocher de l’église Saint-Seurin de Lamarque fait la fierté des habitants du village.

 

Image20

Nous passons ensuite devant la jolie façade du...

Château Branas

Image52.png

  pour longer ensuite les bâtiments et les chais du château...

Image22

 

Château Chasse Spleen

HISTOIRE : DEUX PRESTIGIEUX PARRAINS

 Qui de Lord Byron ou de Baudelaire a baptisé si divinement ce vin de Moulis en Médoc? L'anglais en route pour l'Espagne? Le français en visite chez un voisin du château, Odilon Redon, l'illustrateur de «Spleen et Idéal ».

En tout cas, on peut risquer que tout le mérite en revient à ce terroir de Moulis.

 

Image23

 

Le château fut bâti au début du XIX e siècle ;la propriété  résulte d'un partage de biens de la famille Greffier , suite au mariage d'une des filles avec un riche négrier qui faisait dans le "commerce des îles" (pratique courante du port de Bordeaux au XIX e

Image24

 

C'est madame Castaing, la première propriétaire, qui a su écouter l'un ou l'autre de ces deux illustres poètes. A la suite d'une indivision, elle hérite de parcelles parmi les meilleures de la croupe de Grand Poujeaux. Mais hélas trop tard pour participer à la classification de 1855. Qu'a cela ne tienne, en 1932, un nouveau classement répare les oublis de celui-ci. Chasse Spleen est élevé au rang de Grand Cru Exceptionnel avec seulement cinq autres châteaux.

 

Image25

 

Image26

 

La fontaine de la Raze

Au sud de Grand Poujeaux au milieu du vignoble, sous un bouquet de chênes se cache la Fontaine de la Raze.

La Fontaine de la Raze en pierre est à demi enterrée et voûtée. Elle alimente un petit lavoir constitué de longues dalles de pierre qui sont de fragments de sarcophages. On découvre cette fontaine sur le chemin pédestre qui parcourt le vignoble de Moulis

Image27

 

Image29

 

En allant vers Piquetorte

Image31bis.png

La jalle de Piquetorte

Image32

 

Image33

On profite de l'aire de repos

Image34

 

Le moulin de Piquetorte

témoigne d'une activité passée qui fit de Moulis une paroisse riche et enviée ;ces moulins commandaient toute la production de farine du sud du Médoc

Image35

 

Sur les bords de la Jalle de Moulis en Médoc, se situe le moulin de Tiquetorte. Cet ancien moulin à eau possède toujours sa meule.

 

Tiquetorte est la déformation de « Artiguetorte »servant à désigner les zones de défrichement médiévales et « torte » signifie tordue.

 

Le moulin est construit sur une partie canalisée de la Jalle. Le moulin lui-même, ainsi que la partie basse de la maison d’habitation, sont de haute époque, au plus tard du XVIe siècle. Des meurtrières permettent au meunier de décocher quelques flèches pour éloigner les rôdeurs.

 

Image36

 

Le moulin tourne pour la dernière fois pendant l’Occupation, pour moudre clandestinement le grain. Le moulin de Tiquetorte qui appartient au moment de la Révolution à M. de Blangy, Lieutenant Général, est confisqué comme bien national puis acquis par la famille Lestage, qui le possède encore aujourd’hui.

Quelques uns posent pour la postérité ...

Image37

Retour sur le village de Moulis et son restaurant à "Lla Boule d'Or"

Image38

 

Image39

Après le repas , le restaurateur nous confie la clef de l'église afin que nous puissions la visiter

 

L’intérieur de l’église

La nef est voûtée en ogive.

Le choeur. De chaque côté, il y a trois arcades décorées. Les chapiteaux sont également richement sculptés. On y retrouve des coquilles saint Jacques, des volutes, des losanges, de nombreux animaux, des grappes de raisin, Tobie portant le poisson dont le fiel guérira la cécité de son père.

 

Image49

 

L'antiquité de la paroisse est confirmée par la présence sous l'église de substructions gallo-romaines, de vestiges d'une église paléochrétienne du Vème siècle et d'un vaste cimetière mérovingien, révélés par des fouilles archéologiques récentes.

Ferrure de la porte : Les ferrures qui maintiennent la porte en cœur de chêne, sont médiévales Si au cours des siècles, le bois a été remplacé, les ferrures ont été conservées.

Image41

Dernier coup d'oeil sur l'extérieur

Image4

  Nouveau passage devant les chais du château Clarke et arrivée au...

Image42

 

Château Lestage

Image43

 

Le vignoble du Château Lestage date de l'époque gallo-romaine mais ce n'est qu'au XIXème siècle que le château a été édifié.

Superbe modèle d'architecture Napoléon III, il est l'oeuvre de l'architecte Garros.

C’est en 1963 que Marcel Chanfreau achète ce domaine.

Aujourd'hui, en 2005, ce sont ses petits enfants qui poursuivent son oeuvre.

 

Image44

 

Image45

 

Le retour s'avère assez sportif  ! fossés à sauter , champs à traverser avant de rejoindre la petite route qui serpente entre les vignes 

Image46

  jusqu'à Piquey

Image47

 

Sur le chemin du retour, quelques petites diversions mais l'église est en vue !

Image48

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog