Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

 Samedi 16 octobre un groupe d'une douzaine de personnes s'en va à la découverte de Pomerol

Image13.jpg

Image14.jpg

 

IMGP3655

 

Arrivés à l'église nous passons devant l'école puis le château Gombeaude Guillot (viticulture biologique)

 

gombaud

 

Au stop nous continuons tout droit vers le château Chêne Liège dont la cour est ornée de deux de ces arbres centenaires,vu leur taille

 

chene liege

 

IMGP3653

 

Après avoir pris allées enherbées et petites routes, nous prenons entre deux bornes de pierre une allée de terre qui file entre les parcelles pour nous diriger vers le château Rouget

 

3609.jpg

 

Château ROUGET

Château ROUGET, n'apparaît que vers 1700 dans les archives , où il s'étend, à quelques centaines de mètres du clocher de Pomerol, entre le plateau et le ruisseau de la Barbanne.

D'après Bernard Ginestet ,son nom est une déformation de " Rougier ", vaste terroir qui englobait dans les temps anciens differents lieux-dits ainsi que l'ancien bourg de Pomerol. On ne sait pas à quelle date précise Rougier devient ROUGET et acquiert (presque) sa taille actuelle. En revanche, ses propriétaires successifs étant parfaitement connus, on peut suivre pas à pas l'existence du château depuis plus de deux cents ans, ce qui en fait un des plus anciens crus officiels de Pomerol.

 

Durant la presque totalité du XVIIIè siècle, Château ROUGET est la propriété de la famille Bayonne. Sous le Consulat puis le premier Empire, le maire de Pomerol n'est autre que Pierre Bayonne, dernier représentant du nom.  

 

3610.jpg

 

IMGP3611

 

pomerol-rouget-

 

Laissant le château nous entrons dans le hameau de Pignon

On remarquera à l'angle du château La Croix de Gay une borne de pierre sculptée d'une magnifique croix de l'ordre de Malte

En effet l'histoire de Pomerol est  marquée par celle des chevaliers de l'ordre de Malte;a l'époque l'exercice du sacerdoce,au delà de sa vocation évangélique,comportait beaucoup d'autres missions humanitaires,guerrières et médicales

Cest au XIIe que les hospitaliers de Saint Jean de Jerusalem reçurent de Guillaume de Ségur les"terres de Barbanne"

Le pélerinage de Saint Jacques de Compostelle battant son plein,les chevaliers de Malte édifièrent un manoir(Leur présence y est attestée par une borne),une église romane détruite en 1899 et un hôpital dont on trouve déjà mention dans un cartulaire d'Edouard d'Angleterre en 1288

Cest la Révolution qui sept siècles plus tard ,mettra fin à l'organisation de la commanderie hospitalière Jusque-là les commandeurs jouissaient de la plénitude des droits seigneuriaux et spirituels,encaissaient l'impôt ,rendaient la justice et nommaient eux mêmes leurs curés

 

_0477.jpg

 

Château La Croix deGay

Une propriété familiale comme il n'en existe plus, transmise par filiation directe depuis le XVe siècle

 

 

croix-de-gay.png

 

Face au château La Croix de Gay ,le Domaine de l'Eglise : il est le plus ancien de Pomerol (1589). Vendu en 1793 comme bien d'église, il restera longtemps dans la même famille avant d'être acquis en 1973 par la famille Castéja.

 

Image1

 

 

IMGP3614

 

De belles maisons de pierre s'alignent de part et d'autre de la route

 

IMGP3615

 

IMGP3616

 

On remarque à gauche le fronton de la maison frappé de cette curieuse inscription: "ici,en 1793,Jean Trémoliére,curé de Pomerol,cacha les Girondins proscrits..."

  • 1789,la Révolution fait rage et les têtes toment ; 42 commandeurs se sont succédé sur les terres de la Commanderie hospitalière avant que Pomerol ne devienne une commune
  •   A partir de 1792 la conquête du pouvoir attise les haines, les Girondins,effrayés par les pouvoirs usurpés de la Commune et les agissements des Sans Culotte parisiens soutenus par les Montagnards,essaient d'assurer l'indépendance de la Convention
  • Malgré les efforts de Marat pour rétablir l'entente entre les deux parties, ils sont condanmnés au massacre en 1793
  • Le 31 mai,l'insurrection est en marche et l' Assemblée décrète ,sous la menace, l'arrestation des Girondins

Connu pour ses idées républicaines,le père Trémolière cache trois Girondins ,dans son presbytère de Pomerol .Arrêté un an plus tard,après avoir sauvé sa propre tête,il finira ses jours comme curé de Cantenac

pomerol 0481-copie-1

 

Feuillage d'automne...

IMGP3617

 

Château La Fleur Gazin

 

IMGP3618

 

Cette belle propriété située entre le Château LAFLEUR et le Château GAZIN appartient à la même famille depuis trois générations. 

 

IMGP3619

 

Le travail du sol permet de maîtriser la pousse de l'herbe ;de véritables tapis se déroulent entre chaque rang !

 

IMGP3620

 

Nous longeons la Barbanne, petit ruisseau qui vient de Saint Emilion et sépare ici les appellations de Pomerol et Lalande de Pomerol

 

Image1.jpg

 

Au dessus on aperçoit l'église de Néac

 

IMGP3625

 

Des pommiers qui appellent à la gourmandise !

Les historiens de la vigne et du vin tiennent pour acquis que les collines de Saint-Emilion étaient alors déjà couvertes de vignes. Mais ils ne sont pas tous d'accord quant à la présence de ces dernières sur les actuelles terres de Pomerol. Les plus fiables, pensent plutôt que Pomerol tirerait son nom du latin "pomarius", qui ne signifiait non pas pommeraie mais verger. D'après eux, la vigne ne serait apparue à Pomerol, que dix siècles plus tard, sur une décision des Chevaliers et Frères Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem ;

 

IMGP3626

 

IMGP3627

 

Parmi les vignes...

 

IMGP3630

 

Dans la perspective du château Gazin

Le Château GAZIN, qui était un village au 18ème siècle, est probablement situé à l’emplacement de “l’Hospital de Pomeyrols”, construit par les Chevaliers pour accueillir les pèlerins sur le chemin de St Jacques de Compostelle.

 

IMGP3628

 

Belle façade du château surmontée d'un petit clocheton

 

IMGP3629

 

 Le vignoble du Château Gazin, ancien domaine des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem (Ordre de Malte), couvre une surface de 26 hectares d'un seul tenant.

Sur l'origine du toponyme de Gazin, on a émis l'hypothèse qu'il pourrait dériver de «casa» ou «maison». Cette hypothèse a accrédité l'idée que Gazin pourrait être un vestige de «l'Hospital de Poumeyrols» construit par les chevaliers vers 1288.

 

Image33.jpg

 

Les Bailliencourt dit Courcol appartiennent à l'une des plus anciennes familles de l'Artois (Nord de la France). Le surnom de «Courcol» (court col) a été donné à l'un des leurs par Philippe-Auguste, Roi de France, en 1214, pour fait d'arme au cours de la bataille de Bouvines.

C'est au début du siècle que l'arrière grand-père des actuels propriétaires - Louis Soualle - s'est porté acquéreur du Château Gazin. Ses descendants représentent la 5ème génération de propriétaires vignerons.

 

IMGP3631

 

Chacun se laisse à admirer les lieux !

 

IMGP3632

 

IMGP3633

 

Dépendances du château

 

IMGP3634

 

Le parc agréablement fleuri !

 

3635.jpg

Le clocheton

 

Image2.png

 

L'entrée de Gazin

 

evan2

 

Face à Gazin ,une allée file tout droit entre les vignes sur le plateau ;nous pouvons apercevoir des châteaux au nom prestigieux...

 

evan4

 

Le château l'Evangile

La famille Léglise, originaire de Libourne, est à l’origine de Château L'Evangile. Elle participe activement vers le milieu du XVIIIème siècle à la constitution du vignoble de Pomerol

Au tournant du XIXème siècle, le domaine se présente déjà dans une configuration proche d’aujourd’hui avec une étendue d’environ 13 ha lorsqu’il est cédé à un avocat dénommé Isambert. Celui-ci ‘baptise’ le domaine du nom de L'Evangile

. En 1862, L’Evangile est racheté par Paul Chaperon qui va asseoir la notoriété du Domaine et faire construire la demeure de style Second Empire de L’Evangile.

En 1990, les Domaines Barons de Rothschild (Lafite) acquièrent L’Evangile de la famille Ducasse-Chaperon

 

evan3

 

evan

 

Le cuvier et les chais ont été reconstruits en 2004

 

3636.jpg

 

IMGP3638

 

Un autre voisin trés célèbre ! Pétrus

 

petrus

 

Bien que la balade ne passe pas devant Pétrus ,modeste bâtisse eu égard à sa réputation, elle longe les vignes de ce cru connu du monde entier

L'histoire

Le domaine Petrus tire son nom du lieu dit "Petrus". Son histoire est récente et pourtant ce vin est déjà une légende. Tout au long du XIX ème siècle le domaine appartient à la famille Arnaud.

Dès 1925, une libournaise, Mme Loubat, prend des parts dans la propriété. Une vingtaine d’années plus tard elle en est l’unique propriétaire. N’admettant ni ne comprenant que les vins de Médoc se vendent plus chers que les Pomerol et en particulier le sien, elle fait tout pour tirer parti d’un terroir si prometteur. En quelques décennies le mythe naît.

En 1961, Mme Lacoste et M. Lignac, nièce et neveu de Mme Loubat, héritent du domaine.

 

petrus2

 

"S'il est incontestable que Pétrus doit ses qualités à la nature du sol sur lequel ses vignes prennent racine, l'explication ne peut au demeurant suffire .Sa situation au point haut de l'appellation non plus .Pétrus se doit d'être Pétrus pour un ensemble de raisons qui tiennent essentiellement à l'action conjuguée d'une équipe expérimentée,décidée à mettre en oeuvre des moyens inhabituels pour tirer l'exceptionnel de ce terroir

Pétrus est par exemple vendangé en trois après midi à la main,si la maturité optimale de la vendange l'exige et uniquement après évaporation de la rosée matinale

Rien n'est entrepris sans être préalablement considéré comme la solution idéale ,et, l'apparition d'un hélicoptère appelé pour sécher les grappes d'une vendange pluvieuse,il ya quelques millésimes,a fait en son temps couler beaucoup d'encre"

 

Anecdotes

* Pétrus est l’un des seuls bordeaux à ne pas ajouter l'usuelle dénomination de Château, car il n'y a aucun établissement sur le domaine. Un chai, reconstitué récemment, marque simplement la présence du cru de Pétrus.

* La récolte de 1991 ne permit pas de faire un vin d’une qualité suffisante et ce millésime n’existe donc pas.

* Le chai et le réfectoire de Pétrus ont été réalisé en 2002 par Herzog & de Meuron, le château s'affiche ainsi non seulement comme gardien d'une tradition centenaire mais aussi comme résolument moderniste par ces choix architecturaux modernes.

* Ce vin est aussi celui qu'Hercule Poirot boit dans Mort sur le Nil.

 

 

IMGP3639

 

On peut également apercevoir les toits du Vieux château Certan


Image3.jpg

 

L'origine de Certan remonterait vraisemblablement au XII e siècle,époque à laquelle une colonie de Portugais cherchaient à s'installer sur quelques lopins de terres arides et sèches ,sur lesquelles ils éspéraient bien faire fructifier des cultures.Certan,qui avait quelques chances de s'écrire "Sertan" dans leur langue d'origine,signifie "désert".La terre de ce lieu était réputée si pauvre que les paysans qui l'exploitaient étaient exemptés d'impôts. Le domaine fondé vers 1500 par la famille May,venue d'Ecosse,donna par la suite trois châteaux,associés encore aujourd'hui au nom de Certan par leurs étiquettes.Racheté en  1858 par C de Bousquet qui lui donna son aspect actuel,puis racheté à nouveau en 1924 par G Thienpont,négociant en vins réputés en Belgique

 

Image4.jpg

 

village

 

Poursuivant notre balade ,nous nous dirigeons vers le château Petit Village

petit-village-copie-1.jpg

 

Situé à l'entrée du village de Catusseau le château avec son corps de ferme et ses dépendances forment une sorte de village, dont on dit qu’il aurait donné son nom à la propriété. Une autre version suggère aussi qu’autrefois se trouvait là le centre du village de Pomerol.

 

IMGP3641

 

Un modernisme qui apparaît souvent dans la rénovation des chais

 

croix2

 

A l'entrée du village ,nous nous dirigeons vers le château La Croix Saint Georges

Derrière un portaill du XVIII eme, sur la route de Pétrus, les visiteurs remarquent le Château La Croix St Georges, entièrement restauré. Sur la façade de l'un des chais, une sculpture représentant Saint-Georges combattant à cheval rappelle que jadis ce domaine appartenait à l'ordre chevaleresque des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.

 

st g2

 

Après avoir emprunté l'allée perpendiculaire à la rue principale ,nous entrons dans l'enceinte du château La Croix


IMGP3642

 

Demeure joliement mise en valeur par la belle couleur de la pierre et dont le parc s'orne de statue moderne en fer

 

IMGP3643

 

Petite discussion en attendant les retardataires qui admirent le parc ...

 

IMGP3644

 

la croix

 

Malgré la zone d'urbanisation de Libourne toute proche ,notre randonnée se poursuit parmi lles châteaux;

ainsi à l'entrée du hameau de Plince,nous découvrons le château du même nom

Le château Plince

 

facade12.jpg

 

Son voisin le château Nenin se découvre peu à peu

Château du 19ème siècle, attrayant, construit de pierre jaune-crème avec un toit en mansarde,Depuis 1997, le château Nénin est la propriété de la famille Delon, également propriétaire du célèbre château Léoville Las Cases, à Saint-Julien Ce cru appartient à la même famille, depuis 1840.

 

 

IMGP3647-copie-1

 

IMGP3646

 

D'importants travaux comme ici la station d'épuration ont été entrepris et toujours avec un souci de l'architecture

 

IMGP3645

 

IMGP3648

 

Un peu plus loin nous passons sous le château Trotanoy et son éolienne

Le château Trotanoy tire son nom du vieux français « trop anoi » ou « trop ennuie », expression qui était autrefois utilisée pour caractériser le travail de la terre.

 

IMGP3649

 

Au loin on peut voir le clocher de l'église de Pomerol

 

IMGP3651

 

  Et enfin retour par le château  Chêne Liège


IMGP3652

 

IMGP3654

Fin de la rando!

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog