Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Saint-Emilion, présentation

Situé à 35 km de Bordeaux, entre Libourne et Castillon la Bataille, le village de Saint-Émilion est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1999.

Véritable musée à ciel ouvert, Saint-Émilion étonne par sa saisissante tradition troglodyte, mais aussi par ses monuments et ses vestiges de la grande époque romane.

Héritière d’un vieil oppidum gallo-romain, la cité devint ville religieuse lorsque le moine Emilian y fonda son monastère au VIIIème siècle et y creusa la grotte de l’ermitage. Abritée derrière de puissants remparts durant la Guerre de Cent Ans, elle a construit sa grandeur autour de ses vins.

Célèbre pour ses grands crus, et ses monuments tel que l’église monolithe unique au monde, la ville accueille chaque année plusieurs milliers de visiteurs venus des quatre coins du monde.

 

IMGP4900

L'église collégiale de St-Emilion

La cité de Saint-Emilion est née du tombeau de Emilian, ermite d'origine bretonne, retiré dans une grotte creusée dans la falaise et mort en 767.

Anciennement abbatiale, puis collégiale, cette église de 79 mètres de long est une des plus vastes du département.

Entrée principale de la collégiale

 

4753

L'église collégiale de St-Emilion

Un collège de chanoine fit ériger vers la fin du XIe siècle un couvent avec son cloître et une église romane qui deviendra l'église collégiale.

La nef élevée au XIIème siècle et son porche, surmonté d'un clocher rasé, ont conservé leur style roman.

Le choeur date du XIVème siècle. Il abrite un orgue classé, unique instrument construit en 1892 par Gabrile Cavaillé-Coll.

 

4754

 

4752.jpg

On entre à gauche dans la cité médiévale par la porte Saint Martin sorte de brèche dans les fortifications

4755

Puis à droite la rue du Couvent dont on trouve l'indication gravée dans la pierre

4756

Elle passe derrière...

La Tour du Roy

Cet édifice est le seul donjon roman encore intact en Gironde. Les historiens divergent sur sa date de construction : soit en 1224 sur ordre de Louis VIII, soit en 1237 sous l'impulsion d'Henry III d'Angleterre.

 

Utilisée comme citadelle de défense communale jusqu'à la fin du XVIème, la tour devient ensuite l'Hôtel de Ville jusqu'au milieu du XVIIème.

 

Situé à l'intérieur des remparts de la cité, l'édifice repose sur un massif isolé de toutes parts et creusé de grottes naturelles et de carrières exploitées depuis le Moyen Age. Il s'élève sur deux étages au-dessus d'une cavité souterraine qui permet d'y accéder et de surplomber la cité. C'est du haut de cette tour que la jurade de Saint-Emilion proclame le troisième dimanche de juin le jugement du vin nouveau et le troisième dimanche du mois de septembre le ban des vendanges.

4757

Depuis la tour on peut voir le clocher de l'église monolithique

L'église monolithique

Creusée dans le calcaire entre le XIème et le XIIIème siècle, l'église Monolithe est unique en Europe par sa taille. L'église comprend trois nefs de six travées, séparées par deux rangs de cinq piliers, et voûtées en berceau. L’intérieur frappe par l’ampleur des nefs taillées en profondeur dans la pierre. La façade donnant sur la place du marché correspond au choeur dont l’éclairage est assuré par trois baies datant du 16ème siècle. Le portail principal date du XIVe siècle. Le clocher, haut de 67 mètres, est édifié du XIIe au XVe siècle.

4758

 

IMGP4901

L'église monolithique et l'angle de la Tour du Roy

IMGP4902

La ruelle serpente entre maisons et jardins sur la ligne de faille du coteau

IMGP4903

Prendre ensuite la rue Ste Marie taillée par endroits dans la pierre

Image23

et débouche sur des carrières

4759

Vue plongeante sur la cité 

IMGP4904

 

La petite route continue de monter vers le haut du plateau, croise l'entrée du château Ausone

Château Ausone

1er Grand Cru Classé "A" Saint-Émilion. Le château Ausone est l'une des plus anciennes appellation Saint-Émilion, et la tradition veut qu'il occupe l'emplacement de la villa du célèbre poète du même nom.Seulement trois familles se sont succédées sur les lieux prestigieux de l’actuelle propriété Ausone de St Émilion

 

IMGP4905

On aperçoit les vignes du château Ausone en contrebas du chemin

aus_ter_2_gd.jpg

 

aus his 4 gd

La petite route passe à hauteur de la chapelle qui est derrière Ausone et se transforme alors en chemin de terre

4761

Eolienne

IMGP4906

Tour de guet parmi les rangs de vigne

Image31

Entrée du château

IMGP4909

A l'approche du château  Magdelaine

4764

Son parc

IMGP4911

 

IMGP4912

La route goudronnée va tout doucement nous entraîner vers le bas du coteau;on aperçoit la  tour du Clos de la Madeleine

4763

Puis l'allée qui descend le coteau,taillée dans la côte calcaire,bordée par  des caves et qui passe devant la belle maison bourgeoise du Clos de la Madeleine

La beauté du lieu est exceptionnel, par sa configuration étagée entre vignes, terrasses, rochers, carrières souterraines et anciennes habitations troglodytes, maisons et pigeonnier.

IMGP4914

Au loin sur le versant sud le château l'Arrosée

Propriété du XIX siècle (ayant appartenu à l'un des ministres de Napoléon III) , acquise par la Famille CAILLE en 2002, ce grand cru classé est implanté sur le versant sud du coteau de Saint-Emilion. Accueil chaleureux, avec la visite des nouvelles installations et de son terroir unique

IMGP4919

 

4767

 

Après avoir longé la ligne de chemin de fer, nous commençons l'ascencion du tertre Daugay

au débouché de la parcelle , on découvre sur la ligne de crête le château Daugay

Image2

TERTRE DAUGAY doit son nom à sa situation privilégiée. En effet, au Moyen Age s'élevait là une tour de guet : ainsi les Saint-Emilionnais étaient prévenus de toutes agressions. Le "TERTRE du GUET", tel une vigie sur une mer de vignes, veille depuis des siècles au renom du Château.

Image1.png

Par le chemin creux nous nous dirigeons vers le moulin du château Berliquet

4768

On passe sous le moulin puis on continue tout droit avec l'église de Saint Martin en face

4772

Ce petit chemin qui passe entre les vignes est longé par un petit ruisseau bordé de vieilles souches de vimes

On remarque à droite l'ermitage Mazerat,maintenant proprieté viticole

IMGP4920

Au loin , découverte du château Fonrazade

IMGP4923

A Château Fonrazade, trois superbes chevaux broutent la prairie pour le plaisir de Fabienne Balotte ravie de pouvoir conjuguer ses deux passions, les chevaux et le vin.
Fille unique de Guy Balotte, propriétaire depuis 1958 du domaine qui appartint pendant des décennies au Comte des Cordes, elle est devenue vigneronne par choix.

 

IMGP4924

A la hauteur du château nous prenons à droite un chemin qui file entre les vignes jusqu'au lieu dit "Jean du Mayne"

IMGP4928

De nombreuses petites églises s'éparpillent dans la campagne

IMGP4928

Tout au bout  une belle allée monte vers le château Bellevue mais un panneau nous interdit d'escalader la butte ornée d'un joli bois composé de pins et chênes verts

IMGP4930

Le lieu est assez magique, avec une vue de 180 degrés sur Pomerol et Saint Emilion.

4774

Nous voici revenus sur le haut du plateau et nous nous dirigeons vers une belle maison bourgeoise au lieu dit

les Trois Moulins

4775

 

IMGP4932

Après quoi, nous empruntons une ancienne voie romaine qui reliait Saint Emilion à Libourne,et passe sous l'ancien relais de poste,propriété du château Franc Mayne

4776

 

4777

Nous descendons ensuite jusqu'au château Grand Mayne

IMGP4938

Ensemble homogène de bâtiments en pierre construits au XVI et XVII le château et la tour domine les vignes au centre desquelles ils se trouvent

4778

Les bâtiments de fonction construits au XVII avec des pierres extraites des carrières;

Long bâtiment dont le rythme est harmonieusement rompu en son centre par un porche plein cintre par lequel pénétraient les voitures à cheval

IMGP4941

Un peu plus loin l' ensemble des bâtiments de la Gomerie

Belle maison girondine du XVIIIème, entièrement rénovée, "La Gomerie" est située en plein coeur du vignoble de Saint Emilion sur un magnifique domaine viticole.

L’histoire du vignoble de la Gomerie remonte au 13ème siècle, lorsqu’il est propriété de l’abbaye de Fayse. Celle-ci construisit alors un prieuré, et le vignoble actuel représente l’ancien enclos de ce prieuré.

 

IMGP4943

Les toits du château Laroze: Grand Cru Classé.

IMGP4937

Ici des sillons creusés dans le calcaire qui servaient de jardinières aux Romains et dans lesquels, voici deux mille ans, ils plantaient et cultivaient la vigne

IMGP4945

Sur le chemin du retour nous empruntons l'allée ombragée menant au château Beauséjour Bécot

IMGP4946

Château Beau-Séjour Bécot se situe au coeur de l'appellation Saint-Emilion, directement à l'Ouest de la cité médiévale.

Le Domaine

Le vignoble de Château Beau-Séjour Bécot est d'une taille respectable. Il est entièrement posé sur le plateau calcaire de Saint-Emilion. Depuis 1996, sous l'impulsion de la famille Bécot, Beau-Séjour Bécot a retrouvé, de façon entièrement méritée, son classement de 1er grand cru classé

IMGP4947

Passage entre les murs  aux pierres blondes des différents châteaux

Image12.png

Si la randonnée du samedi ne nous a pas permis d'observer ce château;lors de la reconnaissance,nous avons pu apprécier cette magnifique demeure qu'est le château Canon

4779

Petite histoire:en 1760 le lieutenant de frégate et corsaire au nom éponyme :Jacques Kanon,originaire du Blayais fit l'acquisition du domaine Sint Martin grâce aux profits des courses qu'il effectua pour le compte de Louis XV aux dépens des anglais Il entrepit la construction d'une élégante demeure au voisinage de laquelle il développa la monoculture de la vigne

Le lieu rebaptisé château Canon fut plus tard reprit par la famille Fournier puis cédé en 1996 à la maison Chanel

 

4780

La balade parmi les châteaux de Saint Emilion se termine au Clos Fourtet qui semble vouloir entrer dans le village

Image2-copie-1.png

 

Image1-copie-1.png

Nous entreprenons alors une promenade dans la cité médiévale

IMGP4950

Passage obligé par la Grande Muraille :

C’est tout ce qui reste d’un important couvent dominicain,bâti au XIVème s , et détruit pendant les guerres de religion; témoin de l’intense activité spirituelle, culturelle et politique de la cité.

Dans le courant du XIIIe siècle les frères prêcheurs (aussi appelés Dominicains ou Jacobins) s’établirent à cet endroit, l’installation de l’autre côté des murailles étant soumise à obtention d’un privilège, compromise elle-même par une déjà forte densité urbaine. Les Dominicains avaient cependant pris soin de se placer sous la protection de la barbacane de la porte Bourgeoise (détruite en 1846) qui défendait l’entrée de la ville. Sur ce terrain, ils batirent un monastère, un réfectoire, une église, un cloître et ils transformèrent le reste des terres en jardins et vergers.

IMGP4951

Ces « grandes murailles » formaient le mur Nord du couvent des Dominicains

Aperçu de l'église collégiale et des douves

eglise st emilion

Logis Mallet La belle bâtisse en pierre tient son nom d'une ancienne famille de noble, appelés les Malet Roquefort, qui y logaient au XVIIIe siècle. La partie "douve" de l'édifice est construite sur l'ancien mur des remparts de la ville, alors que la façade qui donne sur la ville fut rajoutée près de 6 siècles plus tard.

La pierre blanche est magnifique, et des très jolies arcades en ogive bordent le jardin, agrémenté de massifs de fleurs

 

4782

 

  Image1-copie-1.jpg

  Des petites ruelles appelées tertres ou escarpettes se glissent ...

4784

...entre caves et fabriques de macarons

Image32 Image33

Passage par le cloître

IMGP4952

Le cloître et ses colonnes

Image27

Le cloître gothique est entouré d'une série de doubles colonnades tout en finesse, d'arcades romanes et gothiques

Image28

Côté mur

Image26

Décor de pierres et fresques derrière

Image20

 

IMGP4954

En face le syndicat d'initiative

IMGP4956

En haut, le clocher de l'église souterraine

4783

La porte menant au sommet du clocher

Image30

Vues plongeantes sur la place du marché

IMGP4957

 

IMGP4958

Petit détour par l'hôtel de ville

IMGP4959

et autres belles demeures

IMGP4960

 

IMGP4961

Très belle façade près du Clos des Menuts

Image25

Notre visite s'arrête là

Retour aux voitures avec de belles choses plein les têtes...

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog