Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Image7

 

Mardi 13 septembre ,départ pour Tauriac

La balade a démarré par L’ÉGLISE SAINT ÉTIENNE DE TAURIAC :

Historique:

En 585, la « villa Tauriaca » (village, domaine…) est donnée par un nommé Aldéric à un évêque du Mans,

Bertram, plus tard évêque de Bordeaux. (Archives Départementales).

 

Ces données historiques laissent supposer qu’une première chapelle a été édifiée à Tauriac, d’où viendraient le tympan de droite (agneau) et peut-être les deux chapiteaux à fleurs de lotus, en marbre, de chaque côté de la porte d’entrée. La transformation de la chapelle en véritable église se situerait donc au  Moyen-Âge L’église est du XI-XII ème siècle.

A cette époque on attendait la fin du monde pour l’an 1000. Passée cette date, c’est la joie, la détente. Plus question de se battre ni d’envahir (cela ne durera pas !). Aussi, les églises sont très accueillantes, sans meurtrières ni fenêtres très hautes.

IMGP6087

 

Histoire : L'église, à nef unique, a été reconstruite au 12e siècle sur un édifice antérieur dont des chapiteaux et des colonnes ont été remployés dans la façade.

 

IMGP6088

 

Bien que très remaniée au 19e siècle, elle conserve encore des éléments anciens : une façade de type angoumois et des chapiteaux romans, dont un représentant le martyre de Saint-Etienne.

 

Image8

 

Sculpture ornant le tympan du côté droit de la façade de l'église ; il représente au centre l'Agneau de Dieu. Il est entouré de deux coquilles Saint Jacques, car Tauriac était une étape du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

 

Image1.jpg

Le tympan gauche représente un cavalier. (Très abîmé)

Image1-copie-1.png

La corniche présente plusieurs modillons sculptés dont un contorsionniste et un joueur de luth

IMGP6099

 

Quand les difficultés reviendront, on fera des églises fortifiées.A Tauriac, au XVI ème siècle, devant la façade, on construira un porche avec meurtrières.En 1875, les Monuments Historiques font démonter le porche qui cachait la façade et ses sculptures.

 

Image1

 

Du premier édifice, seule la façade (sauf le clocher), la première travée et le fond du chœur sont demeurés intacts, bien qu’encore le sol en ait été relevé de 1,50 m. D’où le peu de hauteur observé du porche, des colonnes, chapiteaux et fenêtres du chœur

 L'intérieur a été récemment restauré.

 

Image9

La Place de l'église avec son monument aux morts et son monument érigé en mémoire de P Rousseau (fondateur de l'hospice de Tauriac)

 

L’homme a toujours aimé voyager et cette soif de découverte se traduit, au Moyen-Âge, par de grands pèlerinages en Espagne, à Saint Jacques de Compostelle notamment. De grands itinéraires, qui existaient déjà, ont donc été suivis, conduisant les populations de l’Ouest (Bretagne, Angleterre, Irlande) vers le premier passage du fleuve, situé près de Saint André de Cubzac. Ces longues expéditions duraient plusieurs semaines, voire plusieurs mois car les marcheurs avançaient lentement, par petites étapes.

Chacune d’elles était marqué par une chapelle autour de laquelle on venait se reposer, se soigner et parfois…mourir. C’est une explication à la construction de la petite église de Tauriac et à l’existence d’un cimetière devant et autour du bâtiment. Il a servi jusqu’à la Révolution et les morts y étaient enterrés dans des cercueils de pierre, genre sarcophage. L’actuelle place est donc un ancien cimetière où l’on trouve au moins deux couches de sarcophages. L’un d’eux a été exhumé et se trouve derrière le coeur de l’église.

 

Image10

La balade a ensuite traversé les vignobles

DSC09666

... croisant un petit musée viticole;

Un banc attendait notre guide qui s'est penché dans une étude approfondie de la carte !!!

Image11

laissant perplexe nos amis les bêtes ...

Image13

nouveau départ ,toujours dans les vignes où nous rencontrons des vendangeurs très affairés

quant aux randonneurs , il semblerait vouloir passer incognito !

Image12

 

Image15

par un portail dérobé une jolie demeure avec fenêtres à meneaux se découvre à nos yeux

IMGP6116

élégance d'un pigeonnier et mise en scène parfaite du paysage !

Image2.png

retour à l'église avec passage devant une maison noble, aujourd'hui mairie du village

Image17

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog